Evans (Fed) juge le marché plus pessimiste que la Fed sur les taux

le
0
    HONG KONG, 5 avril (Reuters) - Les marchés financiers sont 
plus pessimistes que la Réserve fédérale américaine quand il 
s'agit d'évaluer les probabilités de relèvement des taux 
d'intérêt aux Etats-Unis, a déclaré mardi Charles Evans, 
président de l'antenne de la Fed à Chicago. 
    "Les anticipations des marchés intègrent une probabilité de 
20% de détérioration de la situation par rapport à maintenant", 
a dit Charles Evans dans un discours à Hong Kong. "Je ne partage 
pas cette perspective. En général, les anticipations des marchés 
financiers sont plus pessimistes que les nôtres." 
    Charles Evans s'est une nouvelle fois prononcé pour limiter 
à deux les relèvements de taux cette année aux Etats-Unis, en 
soulignant qu'il percevait des risques baissiers pour la 
croissance économique. 
    La Fed a elle-même réduit à deux sa prévision du nombre de 
hausses de taux cette année mais les marchés à terme anticipent 
pour leur part que le prochain relèvement de taux n'interviendra 
qu'en septembre, ce qui pourrait en conséquence être le seul de 
l'année. 
    "Nous nous attendons à ce que l'inflation se stabilise d'ici 
la fin de l'année et augmente l'année prochaine, donc nous 
envisageons deux hausses de taux d'ici la fin de cette année. En 
ce qui concerne le calendrier, il pourrait y en avoir une au 
milieu de l'année et une autre vers la fin (de l'année) mais on 
ne peut pas en être certain", a dit Charles Evans. 
 
 (Saikat Chatterjee; Bertrand Boucey pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant