Europe : non, la bataille de Waterloo n'est pas finie !

le
9
Reconstitution en costumes de la bataille de Waterloo, entre l'armée française dirigée par Napoléon et les armées alliées rassemblées derrière le duc de Wellington, en 1815.
Reconstitution en costumes de la bataille de Waterloo, entre l'armée française dirigée par Napoléon et les armées alliées rassemblées derrière le duc de Wellington, en 1815.

Waterloo ! Waterloo ! Morne plaine ! Pour célébrer les deux cents ans de la bataille qui a vu la défaite des troupes napoléoniennes contre le duc de Wellington, la Belgique a proposé en février d'émettre une pièce commémorative de deux euros. Piqués au vif, les Français ont immédiatement manifesté leur refus. "Les Français feraient bien de grandir un peu et de supporter les Belges !" aurait lâché, selon le Daily Telegraph, un député conservateur britannique, réagissant à la tentative du gouvernement français de bloquer la réalisation de la pièce.

Dans une lettre adressée au Conseil de l'Europe et dont le contenu est dévoilé par le Daily Telegraph, la France a en effet tenu à souligner "le symbole négatif que représenterait cette pièce pour une partie de la population européenne", ainsi que "les préjudices, à l'heure où les gouvernements font tout pour renforcer la coopération au sein de l'union monétaire". Le Conseil de l'Europe a rappelé que "tous les membres de la zone euro avaient le doit d'émettre une objection à ce projet de pièce proposé par la Belgique si celui-ci était susceptible de soulever des réactions négatives parmi ses citoyens".

Le Royaume-Uni jubile

Le Royaume-Uni, de son côté, jubile : "Je suis ravi que la zone euro puisse célébrer l'échec de la France à créer un super-État européen", s'amuse Sir Peter Luff, député conservateur du Worcestershire, toujours dans les colonnes...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • Aston54 le jeudi 12 mar 2015 à 14:55

    Avec A3622370 et Pierusan on a un belle brochette d'historiens!!!!!! Despote dites-vous? un exemple parmi d'autres: C'est Napoléon qui le premier a donné un statut aux Juifs de France (comme despote on a vu pire)

  • pascalcs le jeudi 12 mar 2015 à 13:35

    De toute manière, vu l'état des connaissances de l'histoire, et son intérêt dans la société contemporaine, on prendra sans doute cette pièce pour une commémoration de la victoire d'ABBA à l'Eurovision.

  • M4314275 le jeudi 12 mar 2015 à 12:36

    Napoléon a déclaré ; L'Angleterre est un peuple de boutiquiers.

  • M4314275 le jeudi 12 mar 2015 à 12:35

    100% d'accord avec JPAM. L'Angleterre finançait les coalitions européennes contre la France mais n'envoyaient pas de troupe sur le terrain. On parle toujours de l'Angleterre pendant cette période mais on l'a vu lors de la batailles qu'à Waterloo et dans la péninsule ibérique. Sans l'arrivée de Blucher, Wellington aurait perdu la bataille de Waterloo. Quant à Napoléon il n'a pas été seulement un militaire mais a jeté les bases de la France moderne (Banque de France - code civil- etc).

  • dotcom1 le jeudi 12 mar 2015 à 12:19

    Dans ce cas, éditons une pièce par victoire : Iéna, Friedland, Tilsitt, Marengo, Wagram... Je continue?

  • gablex le jeudi 12 mar 2015 à 12:11

    Réfléchir avant d'agir évite la crétinerie.100% contre cette pièce

  • Pierusan le jeudi 12 mar 2015 à 11:47

    Napoléon n'était qu'un desposte, irrespectueux des femmes et de la vie humaine ("Qu'est-ce qu'un homme après tout ?") ; les Européens lui ont signifié (Bruxelles-Waterloo....), Britanniques, mais aussi Prussiens, en tête : fini le désordre, exit le semeur de m... !

  • isacarno le jeudi 12 mar 2015 à 11:45

    Waterloo Morne La Pen

  • gabrie93 le jeudi 12 mar 2015 à 11:38

    il sont beau les anglais ils ont envoyer les autres pays (le Portugal) ce battre a leur place mon grand père a fait la guerre de 14 il est rester 18 mois en France a ce battre et il na jamais vu l'ombre d'un copec de remercîment de la part de c'est cher anglais avec tout leurs principe