Euro 2016 : l'équipe des 23 valeurs boursières sélectionnées par la Société Générale

le , mis à jour à 18:23
3

Les analystes de la Société Générale sélectionnent, dans une optique humoristique, 23 ''joueurs'' à l'approche de l'Euro 2016.
Les analystes de la Société Générale sélectionnent, dans une optique humoristique, 23 ''joueurs'' à l'approche de l'Euro 2016.

La Société Générale, dans une note d’analyse mi-sérieuse, mi-humoristique, présente une sélection de 23 « joueurs » à l’approche de l’Euro de football qui se tiendra dans quelques mois. Tous ces « joueurs » sont cotés en Bourse et portent les noms d’Accor, Air France, EasyJet ou encore Vinci.

Société Générale n’a pas attendu le coup d’envoi de l’Euro 2016 pour lancer une première offensive. Dans une note diffusée mardi 12 avril, la banque rouge et noire s’amuse à dresser une liste de 23 entreprises cotées impliquées de près ou de loin dans l’Euro de football qui se tiendra en France du 10 juin au 10 juillet prochains, et qui devraient donc théoriquement bénéficier de cet événement.

L’équipe SG : 11 titulaires, 12 remplaçants

Se prêtant au jeu avec minutie, la Société Générale présente ainsi ses 11 valeurs « titulaires » et ses 12 autres « remplaçantes », choisissant des joueurs au profil sectoriel varié.

Parmi les titulaires, les compagnies aériennes Air France, Easyjet et Ryanair s’imposent comme des joueurs incontournables dont les qualités s’illustrent principalement dans le transport de supporters, qui devront parfois se rendre dans des stades éloignés de Paris, par exemple à Bordeaux ou à Nice.

Les supporters, après leur voyage, souhaiteront probablement se reposer à leur hôtel. D’où la présence d’Accor parmi les 11 titulaires. Dans les heures précédant leur départ pour le stade, ces mêmes supporters pourront parier en ligne sur les futurs vainqueurs. Malgré un vivier d’acteurs français dans ce domaine, la Société Générale mise quant à elle sur le britannique Paddy Power Betfair.

Arrivés au stade, les supporters souhaiteront probablement se rafraîchir avec une bière ou deux, d’où la sélection de Carlsberg et Heineken. Les supporters moins chanceux se contenteront de suivre les matchs à la télévision, expliquant le choix du britannique ITV qui diffusera les matchs, tout comme TF1 et M6, même si la Société Générale garde à l’heure actuelle ces deux dernières valeurs sur le banc des remplaçants.

Les derniers titulaires sélectionnés par la Société Générale sont les constructeurs des stades et des infrastructures ainsi que l’un des sponsors de la compétition avec Vinci, Eiffage et Adidas.

Parmi les remplaçants, en plus de TF1 et M6 déjà cités, se trouvent également Coca Cola, ADP, EuropCar, Eurotunnel, mais aussi Fnac, Darty, GVC Holdings, Elior, Kering et Punch Taverns. Les derniers remplaçants choisis ne manqueront pas de faire débat car d’autres choix plus évidents auraient sans doute pu être effectués par le sélectionneur.

Toute l’information déjà dans les cours ?

Dans les mois à venir, il sera intéressant de suivre ces 23 valeurs pour voir si le portefeuille virtuel « Euro 2016 » de la Société Générale parviendra à battre, ou non, la moyenne du marché sur ces critères « fondamentaux » d’intérêts commerciaux vis-à-vis de l’Euro de football.

Deux éléments militent pourtant contre une surperformance de ces valeurs.

En premier lieu, toute l’information est théoriquement déjà dans les cours, donc le lancement de l’Euro ne devrait pas modifier l’attrait des investisseurs pour ces valeurs. Deuxièmement, la trajectoire des marchés dépend à l’heure actuelle plutôt de certaines variables macroéconomiques (évolution des prix du pétrole, évolution de la parité euro-dollar…) que des fondamentaux propres à chaque entreprise.

Quoi qu'il en soit, le lecteur aura compris que les valeurs citées ne sont en aucun cas des conseils d’achats, mais une simple sélection théorique de valeurs liées à un événement sportif.

Xavier Bargue (redaction@boursorama.fr)

Retrouvez tous les articles de la rédaction de Boursorama dans la rubrique dédiée.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mxnagg il y a 8 mois

    C'est Geniale ! si toutes les Banques jouent et propose aussi leur équipes on peut faire une Super compétition. Et voir laquel a les meilleurs analystes.

  • jmlhomme il y a 8 mois

    On voit le niveau de compétence de la SoC Gen. Ce n'est pas les analyses de Bilan et des résultats qui les guident. dans des recommandations ...c'est tellement bete. Heureusement qu'ils n'ont pas évoqués les sociétés de services des Toilettes ( on aurait pu leur servir leurs recommandations pour le Fun

  • faites_c il y a 8 mois

    Je suggère que la SocGen nous donne des pistes d'investissements au Panama et/ou dans les paradis fiscaux où ils ont ouvert des succursales manifestement très rentables!!!