ETI Finance a repris les actifs d'Arkeon Finance

le
0

(NEWSManagers.com) - Arkeon Finance a finalement trouvé un repreneur. Le 14 avril dernier, ETI Finance, un cabinet de conseil en investissements financiers créé il y a deux ans et demi, a en effet repris l'intégralité des actifs d' Arkeon Finance, à l'exception d'Arkeon Assurances, une société de courtage d'assurances récupérée par la petite société de gestion Amilton. Après plusieurs années de difficultés, Arkeon Finance avait été mise en liquidation le 1er mars dernier et la société s'était vue retirée ses agréments par l'Autorité des marchés financiers ( AMF).

ETI Finance, présidé par François Drouin, ancien président du Crédit Foncier et d'Oséo, mise désormais sur la campagne ISF PME 2016, l'activité rentable d'Arkeon, pour relancer la machine. " Nous avons récupéré 6 personnes de l'ancienne équipe " , a précisé François Drouin lors d'une rencontre avec la presse. L'activité ISF PME est, il est vrai, particulièrement attractive, pouvant notamment compter sur un réseau de 2.500 conseillers en gestion de patrimoine – dont 500 apporteurs d'affaires actifs – et plus de 5.500 clients ayant déjà réalisé des opérations de défiscalisation ISF. " Notre première priorité a été de remettre en marche les sites internet, nous permettant ainsi de visualiser les portefeuilles des clients, notamment en vue de la campagne ISF PME 2016, a expliqué François Drouin. Nous venons d'ailleurs d'adresser un courrier aux clients d'Arkeon pour les rassurer. "

ETI Finance redouble désormais d'efforts pour mener à bien la campagne ISF 2016, travaillant en collaboration avec Invest Securities qui agit en tant que prestataire de services d'investissement en charge du placement de la campagne ISF auprès des particuliers. " Nous faisons deux campagnes ISF : la première sera close le– mai et la seconde sera close le 10 juin " , a indiqué Nicolas de Lorgeril, directeur général d'ETI Finance. Dans le cadre de cette campagne, ETI Finance a sélectionné six PME, dont le chiffre d'affaires est compris entre 2 et 32 millions d'euros, dans lesquels les particuliers fortunés pourront investir en direct. " Nous avons conservé deux entreprises qui étaient déjà présentes dans l'offre d'Arkeon et nous avons apporté quatre autres entreprises qui se caractérisent par la stabilité et la solidité de leur actionnariat " , souligne Nicolas de Lorgeril. L'avenir dira si ETI Finance aura réussi son pari.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant