"Etats Unis : la fin du Cycle haussier sur les actions ?" par Eric Galiègue (Cercle des Analystes Indépendants)

le , mis à jour à 14:31
11

Après un grand cycle de reprise, les marchés boursiers américains pourraient bientôt connaître une baisse de 10% selon Eric Galiègue.
Après un grand cycle de reprise, les marchés boursiers américains pourraient bientôt connaître une baisse de 10% selon Eric Galiègue.

Pour Eric Galiègue, président de Valquant et du Cercle des Analystes Indépendants, le marché américain serait déjà arrivé en haut de cycle.

Les principaux marchés d’actions consolident depuis le 28 avril 2015, date de l’annonce très décevante, d’une croissance du PIB américain limitée à 0,2% au premier trimestre 2015. La révision en baisse sensible de cette même publication à -0,7%, démontre que le sujet crucial reste bien le maintien au non d’une croissance suffisante dans le monde, et notamment aux USA.

La fin du cycle haussier semble se profiler aux USA. Le marché américain est aujourd’hui « en suspension », et pourrait connaitre une correction significative, pour au moins 4 raisons.

1/ La fin du cycle des bénéfices

La fin d’année 2014 a été marquée par une phase de révisions en baisse significative des anticipations de bénéfices 2015 et 2016.

S&P 500 depuis 3 ans / Source : Factset et VALQUANT.
S&P 500 depuis 3 ans / Source : Factset et VALQUANT.

Le niveau de croissance des bénéfices actuellement au plus bas depuis la crise de 2009, alors que le ventes devraient baisser, en raison essentiellement de la chute du chiffre d’affaires de l’industrie pétrolière. Ce retournement des anticipations des profits des entreprises, causé  notamment par la hausse du dollar et la croissance économique insuffisante, est corrélé habituellement avec la baisse de la productivité mesurée par la comptabilité nationale américaine. Il se trouve que, justement, la productivité du travail aux USA a baissé consécutivement pendant 2 trimestres, pour la première fois depuis plus de 10 ans…

2/ La fin du cycle technique

Sur une base technique, différentes observations corroborent le sentiment d’une fin de cycle. Le sous-indice sectoriel Dow Jones Transportation est considéré comme un indicateur avancé de la tendance future. Or, cet indice connait une correction significative depuis quelques mois…

Comparaison entre S&P500 et DJ Transportation / Source : Factset et VALQUANT.
Comparaison entre S&P500 et DJ Transportation / Source : Factset et VALQUANT.

3/ Fin du cycle de l’évaluation

Conséquence d’une hausse des cours supérieure à la performance des bénéfices des entreprises, les ratios d’évaluation des entreprises américaines, sans être au plus haut historique, sont désormais très tendues, de l’avis même de la présidente de la Fed…

PER et Valeur des Entreprises divisée par leur chiffre d'affaires pour les entreprises du S&P 500 / Source :
PER et Valeur des Entreprises divisée par leur chiffre d'affaires pour les entreprises du S&P 500 / Source : Factset et VALQUANT.

4/ Fin du cycle des flux et de la liquidité

Les entrées nettes dans les fonds d’actions américaines sont maintenant nulles aux USA, et devenues négatives dans les fonds d’actions européennes, en Europe. De son coté, Mme Yellen a indiqué, dans un discours prononcé à Providence il y a une dizaine de jours : « Si l'économie continue à s'améliorer comme je l'anticipe, je pense qu'il sera approprié à un certain stade cette année de prendre la mesure initiale de relever le taux des fonds fédéraux et de débuter le processus de normalisation de la politique monétaire »… La Banque Centrale des USA, au lieu d’inonder la planète de nouveaux dollars, comme elle l’a fait jusque octobre dernier, pourrait procéder à l’opération inverse.

C’est, bien sûr, une perspective peu réjouissante, mais un mal nécessaire.

Une phase corrective de l’ordre de 10% est probable à Wall Street.

Eric Galiègue

Le Cercle des analystes indépendants est une association constituée entre une douzaine de bureaux indépendants à l'initiative de Valquant, la société d’analyse financière présidée par Eric Galiègue, pour promouvoir l'analyse indépendante.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M9425023 le jeudi 18 juin 2015 à 15:26

    La seule porte de sortie de la crise est une dépréciation globale des monnaies de toutes les économies lourdement endettées. C'est à dire presque toutes. La profusion de cash est la première étape. Une reconnaissance de l'inflation sur tous les produits qui ne constituent pas l'indice. Que faire de tout cet argent qui bientôt ne vaudra plus rien : le transformer en équipements qui ont encore cette valeur aujourd'hui. La reprise actuelle est durable, les actions sont du tangible, plus le cash.

  • y.tiruz le jeudi 18 juin 2015 à 13:21

    encore une qui prends ses désir pour réalité pour encourager la vade comme chevreux sur solocal

  • M2753931 le mercredi 10 juin 2015 à 14:57

    Franchement, il y a confusion entre l'astrologie ,la géométrie et les sciences humaines!!!Que signifie "point de vue uniquement technique"; "graphiquement";"jamais deux sans trois" et pour finir "sauve qui pue""?Quant au Diafoirus qui prétend avoir le don de prévoir la bourse américaine, qu'il considère un instant les facteurs humains, passionnels, climatiques ; etc ,qui contribuent aux cours et qu'il retourne jouer aux billes avec ses analystes indépendants.

  • PITCH30 le mardi 9 juin 2015 à 22:15

    c'est Bernard Blier ?

  • M90264 le lundi 8 juin 2015 à 20:03

    Il est loin d'être bête.. D'un point de vue uniquement technique par exemple, graphiquement sur le cac40 cette fois, tirez une oblique depuis le plus haut de 2000 ( 4 septembre ) puis par le plus haut de 2007 ( juin )... Regardez par où passe cette oblique... Edifiant non? Jamais deux sans trois.. La correction à venir sur les marcher européen risque d'être plus sévère que -10% comme l'un d'entre vous l'a justement noté il y a quatre jours... Franchement, sauve qui pue!

  • M2753931 le lundi 8 juin 2015 à 12:56

    Et le commentateur, il est pas en fin de cycle par hasard?

  • pbnla le samedi 6 juin 2015 à 22:48

    Et donc il faut vendre, ce qui rendra la prévision exacte???

  • Cambio17 le jeudi 4 juin 2015 à 15:07

    Après 5 ans de hausse, les marchés au plus haut, la fed n'a pas augmenté les taux... Il est temps de prends ses bénéfices...

  • p.cuquel le jeudi 4 juin 2015 à 14:36

    quel pipeau...

  • M2286010 le jeudi 4 juin 2015 à 13:55

    Moins 10% aux USA, défaut probable de la Grèce, l'Allemagne qui cale = -20% en Europe.