Essilor abaisse sa prévision de croissance et décroche en Bourse

le
0
Hubert Sagnières, PDG d'Essilor. (© Essilor)
Hubert Sagnières, PDG d'Essilor. (© Essilor)

On le dit souvent : Essilor présente une valorisation élevée en Bourse parce que le groupe présente de belles perspectives et qu'il ne déçoit pas. Dès lors, la moindre anicroche est lourdement sanctionnée par les investisseurs. C'est le cas aujourd'hui avec la publication semestrielle du géant des verres correcteurs.

Au premier semestre, le chiffre d’affaires du groupe a atteint 3, milliards d’euros en croissance organique de 4,1%. La progression organique de l'activité a donc ralenti en rythme séquentiel : elle ressort à +3,2% au deuxième trimestre, après 5% au premier.

Dans le détaile, la division Verres et matériel optique n'a pas déçu avec une croissance organique de 5% mais, à l'inverse, la branche Sunglasses & Readers a reculé de 3,9%, pénalisée, selon le groupe, par «des conditions météorologiques défavorables pour la saison solaire et un redressement plus lent que prévu des ventes de Xiamen Yarui Optical».

Le résultat opérationnel grimpe de 5,3%, à 646 millions et le résultat net part du groupe prend 7,3%, à 416 millions.

Objectifs de moyen terme réaffirmés

Rien de bien inquiétant donc mais la baisse du titre s'explique par le léger abaissement de perspectives du groupe. Essilor table en effet désormais sur une croissance organique de l'activité «autour de 4,5%», contre «autour de 5% précedemment».

Les objectifs de moyen

Lire la suite sur le revenu.com


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant