Erdogan n'acceptera "jamais" le soutien US aux Kurdes des YPG

le
0
    WASHINGTON, 16 mai (Reuters) - Accueilli mardi à la Maison 
blanche, le président turc Recep Tayyip Erdogan a prévenu Donald 
Trump que le soutien apporté par les Etats-Unis aux miliciens 
kurdes de Syrie des Unités de protection du peuple (YPG) allait 
à l'encontre d'accords conclus entre leurs deux pays. 
    Il a ajouté qu'Ankara n'accepterait jamais ce soutien. 
    Les YPG sont la composante kurde des Forces démocratiques 
syriennes (FDS), une alliance combattante formée avec des 
groupes arabes. Washington a décidé d'armer les YPG face aux 
djihadistes de l'Etat islamique (EI). 
    La Turquie les considère comme l'émanation syrienne du PKK, 
en lutte contre Ankara depuis 1984.   
 
 (Bureau de Washington; Henri-Pierre André pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant