Eli Lilly revient dans les bras d'Adocia

le
0
Détail du siège social d'Eli Lilly, à Indianapolis. (© P. Sableman)
Détail du siège social d'Eli Lilly, à Indianapolis. (© P. Sableman)

(lerevenu.com) - ISIN:FR0011184241:ISIN Un an et demi après avoir mis fin à son accord avec la biotech lyonnaise, le groupe pharmaceutique américain, Eli Lilly, revient sur sa décision et signe un accord de licence pour BC Lispro. Cette insuline prandiale (rapide) destinée à la prise en charge du diabète, a été mise au point par Adocia, à partir d'Humalog/Lispro, un produit commercialisé par Eli Lilly. La biotech y a adjoint sa technologie de polymères, baptisée biochaperone qui permet d'améliorer les performances des protéines thérapeutiques (solubilité, vitesse de dégradation, temps d'action, etc.). Eli Lilly, dont le brevet pour Humalog a expiré l'an passé, contracte une licence mondiale pour ce produit, qui fait encore l'objet d'essais cliniques.

Adocia va percevoir un paiement immédiat (upfront) de 50 millions de dollars. Suivront des paiements d'étapes, au fil du développement clinique puis de la commercialisation de BC Lispro, pour un total de 520 millions de dollars maximum. Adocia touchera également des redevances sur le chiffre d'affaires futur du produit.

Cet accord est le plus important signé à ce jour entre une biotech française et un industriel de la pharmacie. Il détrône en effet celui signé entre Innate Pharma et Bristol Myers Squibb, en juin 2011 (35 millions de dollars de paiements immédiat et 430 millions de paiements d'étapes). Seul

Lire la suite sur le revenu.com


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant