EFG en négociation exclusive pour reprendre BSI à BTG Pactual

le
0
 (Actualisé avec déclaration d'EFG, "no comment" de BTG) 
    ZURICH, 19 février (Reuters) - La banque suisse EFG 
International  EFGN.S  est négociation exclusive avec Grupo BTG 
Pactual  BBTG11.SA  en vue de reprendre BSI, la filiale suisse 
de banque privée du groupe brésilien en difficulté, ont annoncé 
vendredi les deux sociétés. 
    EFG et BTG Pactual ont ainsi confirmé des informations 
révélées par le site internet Ticino, tout en précisant 
qu'aucune décision n'avait été prise pour le moment.  
    Deux sources proches du projet avaient indiqué auparavant à 
Reuters qu'un accord pourrait être annoncé la semaine prochaine. 
    Cette opération laisserait une participation de 20 à 30% au 
groupe brésilien dans le capital de la nouvelle entité, a 
précisé l'une des sources, ajoutant qu'EFG pourrait absorber 
BSI, ou l'inverse, en fonction du montage fiscal le plus 
avantageux. 
    BTG Pactual pourrait être payé partiellement en numéraire, 
selon les sources.  
    La mise en vente de BSI dans le cadre du programme de 
cession d'actifs lancé par BTG Pactual pour tenter de regagner 
la confiance des investisseurs à la suite de l'arrestation en 
novembre de son fondateur, André Esteves. Ce dernier a été 
l'architecte du rachat de BSI en 2015, alors motivé par la 
volonté du groupe de se développer à l'international. 
    Aucun prix n'a été fixé pour le moment, même si la première 
source a estimé la valeur de BSI à 1,6 milliard de dollars (1,44 
milliard d'euros). 
    Selon la deuxième source, EFG, contrôlée par le milliardaire 
grec Spiros Latsis, discute avec les autoritaires financières 
suisses de l'impact d'un tel rapprochement, dans la mesure où la 
banque privée est le premier employeur du canton du Tessin.   
    BTG Pactual et EFG sont en négociations exclusives depuis 
environ un mois, a précisé la première source. 
    Le titre EFG gagne 1,98% à 6,71 francs suisses vers 10h50 
GMT alors que la Bourse de Zurich  .SSMI  cède 0,44%. 
     
 
 (Joshua Franklin, Marc Angrand et Juliette Rouillon pour le 
service français) 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant