Edmond de Rothschild AM reste favorable aux actions

le
0

Les marchés européens ont plutôt le vent en poupe à l'approche de l'été. Avec le soutien réaffirmé de la BCE, les liquidités restent abondantes et la croissance, bien que faible au niveau européen, ressort plus vigoureuse qu'attendue. D'autant que la bonne santé de l'économie américaine permettra de soutenir le faible redémarrage européen. Les incertitudes politiques se réduisent en Europe du Sud, une vague de fusions-acquisitions démarre sur le Vieux continent et les restructurations en cours dans les entreprises favorisent le redressement des marges. « Nous surpondérons les actions, estimant que le plus fort potentiel est sur les actions européennes et dans une moindre mesure sur les actions américaines et japonaises » estime Benjamin Melman, directeur allocation d'actifs et dette souveraines d'Edmond de Rothschild AM. Concernant les valorisations, les marchés actions européens ont rattrapé une partie de leur retard depuis l'été 2012 mais restent peu onéreux. « Comparées à la cherté des marchés obligataires, les actions demeurent très attractives (...) tout particulièrement dans un environnement à taux zéro » précise Benjamin Melman.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant