ECA : Chiffre d'affaires en croissance de +14,3% sur les neuf premiers mois de l'année 2016

le
0
En M€ 2016 (1) 2015 Var. (%)
Robotique et Systèmes Intégrés      
1er trimestre 11,8 10,9 +8,2%
2ème trimestre 19,6 16,0 +22,6%
3ème trimestre 15,9 12,8 +24,1%
Total (cumul année) 47,3 39,7 +19,1%
Aéronautique      
1er trimestre 5,2 4,7 +11,0%
2ème trimestre 8,5 6,6 +27,1%
3ème trimestre 4,9 6,4 -23,8%
Total (cumul année) 18,5 17,8 +4,5%
Simulation      
1er trimestre 2,7 2,2 +26,2%
2ème trimestre 5,3 2,8 +89,8%
3ème trimestre 1,8 3,8 -52,6%
Total (cumul année) 9,8 8,7 +12,4%
CA intra-groupe et structure      
1er trimestre (0,1) (0,0) n.a
2ème trimestre 0,1 0,0 n.a
3ème trimestre (0.0) (0.0) n.a
Total (cumul année) (0.0) (0.0) n.a
Chiffre d'affaires consolidé      
1er trimestre 19,5 17,7 +10,4%
2ème trimestre 33,5 25,4 +31,7%
3ème trimestre 22,6 23,0 -1,9%
Total (cumul année) 75,6 66,1 +14,3%
  1. Les chiffres ne sont pas audités.

Sur les neuf premiers mois de l'exercice 2016, le chiffre d'affaires est en croissance de +14,3% vs. 9M 2015.

Après un 1er semestre de bon niveau (+23,0% vs. S1 2015), le chiffre d'affaires du 3ème trimestre du Groupe ECA affiche une légère baisse à 22,6 M€ (-1,9% vs. T3 2015).

En 2015, la pondération du chiffre d'affaires annuel sur le S2 était beaucoup plus forte, comme annoncé par le management lors de la publication du chiffre d'affaires annuel (cf. communiqué du 26 juillet 2016). La comparaison avec un S2 2015 de très bon niveau est donc désavantageuse.

La division Robotique et Systèmes Intégrés affiche au 3ème trimestre un taux de croissance de +24,1% vs. T3 2015 après avoir réalisé une croissance de +16,8% au 1er semestre. Les divisions Aéronautique et Simulation voient quant à elles leur croissance se ralentir au 3ème trimestre (respectivement -23,8% et -52,6%). Ces chiffres en baisse sont à imputer à l'arrivée à terme de livraisons de plusieurs commandes significatives pour ces deux divisions, remportées en 2014 et 2015 (vente de simulateurs 6 axes haut de gamme pour des véhicules terrestres de défense et projet Airbus).

Perspectives

Le groupe vient tout juste de remporter le Trophée de l'innovation du salon Euronaval pour une application de son drone aérien UAV IT180 et son brevet intitulé STERNA® dans le domaine naval de défense (cf. communiqué du 18 octobre 2016). Ce salon a été riche en contacts commerciaux qualifiés. Le groupe a en effet reçu la visite de plus d'une soixantaine de délégations officielles sur son stand et a de nombreuses perspectives pour cette fin d'année ainsi que pour le 1er semestre 2017.

La division Robotique et Systèmes Intégrés a notamment présenté sur ce salon spécialisé dans les solutions navales son offre complète de robots sous-marins (AUV de type A9, A18 ou A27, minekillers de type K-STER, ROV de type H300/800…) et de drones de surface de type USV INSPECTOR. Ces produits combinés sur un même navire, sont à même de réaliser une mission complète de déminage (mais aussi d'hydrographie, de surveillance ou encore de recherche et assistance) par mise en œuvre séquentielle et/ou parallèle des différents robots équipant le navire. Le groupe a d'ailleurs déjà annoncé avoir livré plusieurs systèmes de ce type à deux marines dont celle du Kazakhstan depuis le début de l'année (cf. communiqué du 20 septembre 2016).

Par ailleurs, toujours dans la robotique sous-marine, le groupe vient tout juste d'annoncer qu'il fournira six véhicules autonomes sous-marins (AUV) de type AUV A27-M ainsi que d'autres équipements périphériques sur le programme MMCM FR/UK. Le montant du contrat dépasse les 15M€ pour cette tranche additionnelle dont la majeure partie du chiffre d'affaires sera enregistrée sur l'exercice 2017 (cf. communiqué du 20 octobre 2016).

En parallèle, le groupe se concentre toujours sur le développement des ventes de son drone UAV IT180, que ce soit pour des applications civiles (surveillance de sites sensibles, surveillance d'incendies…) ou pour des applications dédiées au domaine naval, notamment la mesure du magnétisme des navires (cf. communiqué du 18 octobre 2016).

Enfin, le groupe a présenté lors du salon Euronaval sa gamme de simulateurs de contrôle des avaries (Damage Control Simulators –DCS) en tant que solution moderne et efficace d'entraînement des équipages face à des situations dangereuses en mer. Ce marché, bien que de niche, représente des opportunités commerciales bien réelles : le groupe avait notamment remporté deux contrats dans des pays asiatiques avec ses simulateurs de contrôle des avaries, l'un pour l'entrainement au Damage Control pour un navire de surface pour un montant de 6 M€ (cf. communiqué du 9 mars 2016) et l'autre pour l'entrainement au Damage Control d'un sous-marin (news du 14 novembre 2014).

La division Aéronautique a au troisième trimestre notamment vu la concrétisation de son premier projet en Allemagne, la fourniture de modules ergonomiques pour des chaînes d'assemblages Airbus, afin que leurs opérateurs atteignent la meilleure position de travail possible et optimisent leur qualité de vie au travail et le délai de réalisation (news du 7 septembre 2016).

La division Aéronautique a également annoncé l'ouverture d'un centre de maintenance à Singapour afin de mieux servir ses clients (existants et nouveaux) dans la région Asie-Pacifique. Par ailleurs, la conclusion de l'acquisition de la société ELTA (cf. communiqué du 5 Août 2016) devrait pouvoir avoir lieu en 2016.

Enfin, la division Simulation, qui a connu un 1er semestre particulièrement dynamique, devrait bénéficier du développement croissant des besoins d'entraînement tactique sur ses marchés (Civil et Défense). Son activité sur le S2 2016 est en recul après le S2 record de 2015.

Le groupe confirme qu'il devrait dépasser son objectif de chiffre d'affaires de 110 millions d'euros pour 2016.



Suivez nos actualités sur :

www.ecagroup.com



Avertissement

Ce communiqué peut contenir des déclarations sur des faits passés mais aussi des déclarations prospectives y compris des objectifs ou buts pour le futur. Les déclarations prospectives reflètent les attentes actuelles concernant les résultats et les événements futurs.

Ces déclarations et objectifs dépendent cependant de risques connus ou non, et d'éléments aléatoires et d'autres facteurs qui peuvent entraîner une divergence significative entre les résultats, performances ou événements effectifs et ceux envisagés. Ces risques et éléments aléatoires pourraient affecter la capacité du Groupe à atteindre ses objectifs. Les risques, aléas et autres facteurs qui pourraient faire que les résultats réels diffèrent significativement de nos déclarations prospectives et objectifs comprennent notamment: les risques et aléas éventuellement rappelés dans le communiqué; la vigueur de la concurrence; le développement du marché ; les variations de devises ; les variations des taux d'intérêt ; les variations des cours des matières premières ; les conflits armés ou l'instabilité politique ; le contrôle des coûts et des dépenses ; des changements en matière de législation fiscale, de lois, de réglementations ou de leur application ; notre capacité à suivre le rythme des avancées technologiques ; notre capacité à attirer et fidéliser le personnel compétent et les hommes-clé ; l'évolution, l'interprétation et l'application uniforme et la mise en œuvre des normes International Financial Reporting Standards (IFRS) auxquelles nous nous conformons pour établir nos états financiers ; les goulots d'étranglement dans la chaîne d'approvisionnement et de fabrication ; la performance de nos partenaires commerciaux (sous-traitants, agents, fournisseurs, etc.).

Certains de ces risques sont repris et présentés de façon détaillée dans notre Document de Référence. Ces risques, aléas et autres facteurs ne sont pas exhaustifs. D'autres facteurs non-anticipés, inconnus ou imprévisibles pourraient également avoir des effets négatifs significatifs sur nos objectifs. Le Groupe ne prend aucun engagement de mettre à jour ou de réviser les déclarations, prospectives ou objectifs éventuellement visés dans ce communiqué afin de refléter les changements qui interviendraient sur les événements, situations, hypothèses ou circonstances sur lesquels ces déclarations sont basées.

Le site internet d'ECA Group : http://www.ecagroup.com

Le site internet Actusnews.com : http://actusnews.com



Le Groupe ECA

Reconnu pour son expertise dans la robotique, les systèmes automatisés, la simulation et les processus industriels, le Groupe ECA développe depuis 1936 des solutions technologiques innovantes et complètes pour les missions complexes dans des environnements hostiles ou contraints. Son offre s'adresse à une clientèle internationale exigeante en termes de sécurité et d'efficacité, essentiellement dans les secteurs de la défense, du maritime, de l'aéronautique, de la simulation, de l'industrie et de l'énergie.

En 2014, le groupe a réalisé un chiffre d'affaires de 94 M€ sur ses trois pôles d'activité : Robotique & Systèmes intégrés, Aéronautique et Simulation.

Le Groupe ECA est une société du Groupe Gorgé.

La société ECA est cotée sur Euronext Paris Compartiment C.

Indices : SBF 250, CAC SMALL 90 et CAC IT- Code ISIN : FR0010099515

Mnémo : ECASA - Code Bloomberg : ECASA:FP



Contacts

Groupe ECA

Raphaël GORGE - Président - T : +33 (0)1 44 77 94 77

Guenaël GUILLERME - Directeur Général - T : +33 (0)4 94 08 90 00

Actus Finance

Natacha MORANDI - Relations Analystes/Investisseurs - T : +33 (0)1 53 67 36 94 - nmorandi@actus.fr

Jean-Michel MARMILLON - Relations Presse - T : +33(0)1 53 67 36 73 - jmmarmillon@actus.fr



Information réglementée
Information financière trimestrielle :
- Information financière du troisième trimestre
Communiqué intégral et original au format PDF :
https://www.actusnews.com/documents_communiques/ACTUS-0-46144-CP_ECA_CA_T32016_FR.pdf

Si le fichier PDF ne s'affiche pas ou pour le télécharger, cliquez ici.

Pour consulter le fichier PDF en intégralité, cliquez ici.

Pour visualiser les documents au format PDF, vous pouvez télécharger gratuitement Acrobat Reader XI.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant