Dirk Hoke nommé à la tête d'Airbus Defence and Space

le
0

* Hoke, 46 ans, vient de chez Siemens * Gerwert, le PDG actuel de la division, prend sa retraite * Hoke prendra ses fonctions le 1er avril 2016 * Retards de l'A400M et avenir de l'Eurofighter à gérer (Actualisé avec précisions) PARIS, 20 octobre (Reuters) - Airbus Group AIR.PA a annoncé mardi la nomination de Dirk Hoke à la tête de sa deuxième division, Airbus Defence and Space, que ce dirigeant de Siemens SIEGn.DE sans expérience dans l'aérospatiale aura pour mission de redynamiser dans un contexte de réductions budgétaires en Europe. Dirk Hoke, 46 ans, rejoindra le numéro un européen de l'aérospatiale en janvier en vue de succéder à Bernhard Gerwert, qui doit prendre sa retraite mi-2016, a précisé Airbus Group dans un communiqué. Ancien ingénieur chez Renault RENA.PA , Dirk Hoke dirige actuellement la division de services clients du groupe allemand Siemens. Dirk Hoke prendra ses fonctions de PDG d'Airbus Defence and Space le 1er avril 2016 et Bernhard Gerwert restera dans le groupe au moins jusqu'en juin pour le conseiller, a précisé Airbus Group. Cette nomination traduit la volonté du PDG d'Airbus Group, Tom Enders, de recruter au-delà du secteur de l'aérospatiale pour faire face à la concurrence d'autres entreprises de haute technologie et aux nécessités liées au développement du numérique dans le secteur. Dirk Hoke devra gérer les retards de livraisons de l'avion de transport militaire A400M, les interrogations sur la stratégie d'Airbus Group dans les drones et l'avenir à long terme de l'avion de combat Eurofighter, construit en coentreprise avec le britannique BAE Systems BAES.L et l'italien Finmeccanica SIFI.MI . Airbus Defence & Space, dont le siège est à Munich, est issue de la fusion des anciennes divisions Astrium (espace) et Cassidian (défense). Après la cession d'actifs dans l'électronique de défense, la société a vu son périmètre réduit principalement aux avions de combat, aux missiles, aux satellites et aux fusées sous le mandat de Bernhard Gerwert. La division, déficitaire avec un chiffre d'affaires en stagnation au premier semestre, reste la deuxième d'Airbus Group en termes de ventes et de commandes derrière le pôle d'avions civils Airbus. Les services représentent environ 30% de son activité. Airbus Group a récemment intégré ses activités de lanceurs spatiaux dans une coentreprise détenue à parité avec Safran SAF.PA afin de contrer la concurrence de l'américain SpaceX, aux tarifs très compétitifs. Le communiqué (en anglais) : http://bit.ly/1km39sB (Tim Hepher, avec Cyril Altmeyer et Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Benjamin Mallet)


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant