Des valeurs décotées et des actions trop bien valorisées

le , mis à jour le
3
En France, Patrimoine et Commerce obtient le meilleur score d'Equity GPS. Ici, le Palais des Congrès d'Antibes, une partie du patrimoine de la foncière. (© Patrimoine et Commerce)
En France, Patrimoine et Commerce obtient le meilleur score d'Equity GPS. Ici, le Palais des Congrès d'Antibes, une partie du patrimoine de la foncière. (© Patrimoine et Commerce)

A partir d’une base de données de plus de trente ans d’historique, le bureau d’études indépendant Equity GPS, dirigé par Gilles Bazy-Sire et Julien Vannier, réalise un tri systématique des actions cotées en Bourse partout dans le monde. Plus de 5.000 sociétés sont passées en revue chaque jour, représentant 85% de la capitalisation boursière mondiale et 99% du marché français.

Deux scores allant de 0 à 10 sont attribués à chaque valeur. Le premier score concerne la valorisation du titre par rapport à ses ratios de valorisation historiques. Le second se rapporte à la dynamique bénéficiaire de la société calculée à partir du consensus des prévisions chiffrées réalisées par les analystes, comparée ensuite à son niveau historique et à la dynamique bénéficiaire du marché.

La note finale d’attractivité boursière est la moyenne des deux scores de valorisation et de dynamique bénéficiaire. Plus le score est proche de 10, plus la valeur est jugée attrayante. La base de données est mise à jour quotidiennement.

Dans le monde, les meilleurs scores sont obtenus, selon Equity GPS, par le groupe de média polonais Cyfrowy Polsat (9,9 sur 10), la compagnie aérienne Lufthansa (9,8 sur 10), le laboratoire indien Cadila

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • bordo le mercredi 18 nov 2015 à 14:59

    Si leur système marche vraiment, pourquoi le partager ? Tout cela m'a l'air d'un aimable attrape-couillons.

  • remymar3 le mardi 17 nov 2015 à 12:30

    pas nouveau ca... Rosenberg equity le fait depuis des décennies, avec un succès inégal

  • M3182284 le mardi 17 nov 2015 à 08:46

    Je suppose qu'avec de telles valorisations historiques, une société à la veille de la faillite a une attractivité de 10/10. Et les locomotives à vapeur? Elles sont sûrement décotées et attractives pour l'après guerre nucléaire ?