Débuts difficiles pour Showroomprivé

le , mis à jour le
0
Nicolas Woussen, directeur général finances de showroomprivé. (© F. David / AFP)
Nicolas Woussen, directeur général finances de showroomprivé. (© F. David / AFP)

Ce n'est pas la ruée sur les actions Showroomprivé. Vendredi, jour de la première séance, le titre a cédé 9,64% à 17,62 euros. Aujourd'hui, il perd encore plus de 3% dans la matinée. La société, valorisée 660 millions d'euros, a vendu pour 226 millions d'euros d'actions lors de son introduction en Bourse, mais cette dernière a été réalisée au prix de 19,50 euros par action, soit le bas de la fourchette que l'entreprise s'était fixée.

Le groupe tablait au départ sur un prix de référence compris entre 19,50 euros et 26,30 euros, resserré ces derniers jours à entre 19,50 et 21,50 euros, signe de l'exigence des investisseurs qui n'étaient pas prêts à débourser trop d'argent dans cette opération.

Showroomprivé et la Bourse de Paris jouaient gros avec cette introduction en Bourse dont le coup d'envoi a été donné en grande pompe en présence du ministre de l'Economie, Emmanuel Macron, au siège de l'opérateur boursier Euronext vendredi matin. Le ministre a tenu à relativiser les difficultés actuelles sur le marché des introductions en Bourse.

«Il y a de nombreuses introductions en Bourse qui ont été annulées, qui sont en passe de l'être ou qui sont restructurées, donc c'est en soi effectivement un succès», a commenté le co-fondateur de Showroomprivé, Thierry Petit, sur Radio Classique : «La Bourse, c'est un moyen de

Lire la suite sur le revenu.com


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant