DBT : Résultats annuels 2015-2016

le
0

Exercice de transition vers la nouvelle génération de chargeurs rapides (NG150) présentée lors du dernier Mondial de l'Automobile

DBT (code ISIN : FR0013066750 – code mnémotique : ALDBT), leader européen des bornes de recharge rapide pour véhicules électriques, publie ses résultats de l'exercice 2015-2016 clos le 30 juin 2016. Les comptes annuels ont été arrêtés par le Conseil d'administration du 26 octobre 2016. Les comptes consolidés certifiés par le commissaire aux comptes et le rapport de gestion sont mis à la disposition du public ce jour sur le site Internet de la société.

Hervé Borgoltz, Président-Directeur Général de DBT, déclare : « Nous sommes clairement déçus par notre performance financière et commerciale. Le ralentissement du marché, avant l'arrivée attendue des nouveaux chargeurs rapides et super-rapides, a été beaucoup plus violent que ce que nous pouvions imaginer. Nous avons tout de même fait le choix de maintenir nos investissements pour, tout à la fois, assurer le meilleur service possible à nos clients et préparer notre nouvelle génération de chargeurs. Le très bon accueil de notre nouveau super-chargeur NG150, aussi bien pendant le Mondial de l'Automobile de Paris que lors du salon professionnel Ecartec de Munich, et les nombreuses annonces, tant des constructeurs que des pouvoirs publics, nous font espérer un nouveau cycle de croissance dès 2017. »

En k€, données auditées[1] 2014-2015 2015-2016
Bornes de recharge et services associés 12 906 7 177
Transformateurs et mobilier urbain 4 312 2 833
Chiffre d'affaires 17 218 10 010
EBITDA[2] 96 -5 516
Résultat d'exploitation 38 -5 937
Résultat financier -338 -235
Résultat exceptionnel 6 -155
Impôt -6 29
Résultat net -300 -6 299

ANALYSE DE L'ACTIVITÉ

Le Groupe DBT a généré un chiffre d'affaires total de 10,0 M€ au titre de l'exercice 2015-2016 contre 17,2 M€ lors de l'exercice précédent.

Les ventes de bornes de recharge et de services associés ont représenté 72% de l'activité sur l'année (75% un an plus tôt) contre 28% (25% en 2014-2015) pour l'activité historique de vente de transformateurs et de mobilier urbain (bornes de contrôle d'accès, de distribution d'énergie).

L'activité historique a été doublement pénalisée par la baisse des volumes sur le marché des transformateurs électriques professionnels et la mobilisation des équipes de DBT sur l'activité de bornes de recharge.

Concernant l'activité de bornes de recharge, le Groupe termine l'année sur un total de 323 chargeurs QC livrés (434 lors de l'exercice 2014-2015) portant son parc européen à 1 876 chargeurs. La vente de bornes de recharge normale et semi-rapide a atteint 465 unités sur l'exercice (473 lors de l'exercice 2014-2015). Cette activité intègre la nouvelle gamme de bornes VDK qui répond au marché français de déploiements de charge normale en voierie. La VDK a été présentée en mai dernier au Salon des Maires et des collectivités locales.

L'activité a été pénalisée par les évènements suivants :

  • En février 2016, les nouveaux constructeurs automobiles ont annoncé une hausse de la puissance de leurs prochains modèles électriques. Cette annonce a généré un ralentissement du marché et un attentisme de la part des clients et prospects de DBT. Par conséquent Nissan et ses opérateurs ont baissé leurs commandes.
  • Le lancement commercial de la borne VDK a été retardé du fait de la programmation tardive du salon des maires et des collectivités locales. Cette manifestation initialement prévue en novembre 2015 a, compte tenu des attentats, été reportée en mai 2016

Les ventes de bornes auront ainsi généré, sur l'exercice, 4,2 M€ pour les chargeurs rapides (8,3 M€ un an plus tôt) du fait d'un mix-produit temporairement orienté vers des chargeurs QC monostandard, correspondant aux besoins de certains sites clients et offrant donc moins de fonctionnalités. Les bornes de recharge normale et semi-rapide ont généré 1,1 M€ (0,9 M€ lors de l'exercice précédent).

En parallèle, DBT a poursuivi le renforcement de sa nouvelle équipe Service après-vente dédiée à la maintenance de son parc de chargeurs. Cette activité a entrainé une forte mobilisation des équipes pour assurer la mise à jour des chargeurs rapides déjà installés et assurer le haut niveau de fiabilité exigé par les clients compte tenu de l'utilisation accrue des bornes. L'activité de mise à niveau du parc de bornes QC, pour l'heure couverte par la garantie, a généré 1,9 M€ de refacturation à Nissan des coûts supportés par DBT sur l'exercice 2015-2016 (3,8 M€ sur l'exercice 2014-2015). Elle devrait encore contribuer pour plusieurs millions d'euros sur l'exercice 2016-2017, notamment dans le cadre de la poursuite du partenariat avec Nissan.

ANALYSE DES RÉSULTATS

En parallèle, pour accompagner la montée en puissance de son activité de maintenance et préparer la nouvelle génération de bornes, les effectifs du Groupe sont passés en un an de 65 à 84 collaborateurs. Ce renforcement, dans un contexte de faible niveau d'activité, a généré une dégradation de la marge brute calculée après prise en compte du coût des ventes[3] (-1.6 M€ contre 4,4 M€ un an plus tôt).

Le Groupe a également maintenu ses efforts en termes de recherche et développement (1,7 M€ sur le dernier exercice dont 645 k€ ont été activés en immobilisations incorporelles), notamment pour les nouvelles bornes VDK et NG150.

Au final, l'Ebitda consolidé ressort à -5,5 M€ contre +0,1 M€ au titre de l'exercice 2014-2015. Après dotation aux amortissements et provisions (0,4 M€), frais financiers (0,2 M€) et charges exceptionnelles (0,2 M€), le résultat net de l'exercice atteint -6,3 M€ (-0,3 M€ un an plus tôt).

ANALYSE DE LA STRUCTURE FINANCIÈRE

En k€, données auditées 30 juin 2015 30 juin 2016
Capitaux propres 643 2 172
Emprunts et dettes financières[4] 7 603 4 351
Valeurs mobilières de placement 869 319
Disponibilités 189 66
Endettement financier net 6 545 3 966

Au 30 juin 2016, le Groupe DBT disposait de 2,2 M€ de fonds propres contre 0,6 M€ un an plus tôt grâce à l'augmentation de capital (montant net de 7,9 M€) réalisée dans le cadre de l'introduction en Bourse sur Alternext. Cette levée de fonds a également permis de ramener l'endettement financier net[5] de 6,5 M€ à moins de 4,0 M€ tout en finançant la phase de transition industrielle et commerciale.

Un nouvel emprunt bancaire, sans covenant, de 300 K€ a été contracté en juillet 2016.

PERSPECTIVES COMMERCIALES

DBT a profité du Mondial de l'Automobile 2016 pour dévoiler son chargeur innovant de 150 kW, le NG150, affichant le triple de la puissance des chargeurs rapides actuels. L'entreprise, qui dispose aujourd'hui du plus grand parc installé de chargeurs rapides en Europe, souhaite ainsi garder une longueur d'avance sur ses concurrents et retrouver une dynamique commerciale dès 2017.

Prêt pour les nouvelles générations de véhicules, le NG150 est déjà compatible avec tous les véhicules électriques disponibles, quel que soit le standard de recharge utilisé.

L'entreprise a initié les premiers contacts commerciaux au cours du Salon avant d'entamer une importante campagne de pré-commercialisation dans toute l'Europe au cours des prochains mois.

La commercialisation de la nouvelle gamme de QC DBT (50 à 150 kW) doit démarrer au 1er semestre 2017.

En attendant le lancement de cette nouvelle génération de bornes de recharge, le Groupe DBT ajuste son carnet de commandes à livrer de juillet à décembre 2016 :

  • 207 chargeurs rapides QC (dont 76 livrés à fin septembre), principalement en Europe ;
  • 350 bornes VDK, principalement en France.

Le groupe DBT démarre également sur cet exercice la mise en place de contrats de maintenance générant des revenus récurrents et des marges additionnelles. La société Educare By DBT, nouvelle filiale à 100% destinée à la formation des installateurs et/ou des clients est également en cours de constitution.

PERSPECTIVES FINANCIERES

Au 30 septembre 2016, la trésorerie nette de découverts bancaires s'élevait à 158 k€ à rapprocher de 347 k€ au 30 juin 2016.

Le Groupe considère être en mesure de faire face à ses besoins de trésorerie jusqu'au mois de décembre 2016.

Compte-tenu du plan de développement envisagé, DBT a mis en place un plan d'action qui vise à mettre en œuvre des moyens de financements complémentaires estimés à 3 M€ sur les 12 mois à venir au travers de la recherche de nouveaux investisseurs dans le cadre d'un placement privé.

En l'attente, des négociations ont été engagées sur des termes de paiements échelonnés avec certains fournisseurs et les partenaires bancaires.

À PROPOS DE DBT

Créé en 1990, DBT est un acteur reconnu des équipements électriques professionnels (bornes de contrôle d'accès, de distribution d'énergie, transformateurs de courant) et s'est imposé comme le leader européen des bornes de recharge rapide pour véhicules électriques.

Le groupe conçoit, fabrique et commercialise une gamme complète de bornes de recharge parmi les plus performantes et les plus larges du marché, adaptées à tous les types d'usages, de la recharge normale (3h à 8h) et semi-rapide (1h à 3h) à la recharge rapide (20 à 30 min). DBT dispose d'un parc installé de plus de 17 000 bornes de recharge dont 1 876 rapides et compte plus de 450 clients actifs tels Auchan, Autogrill, BP, EDF, Eurotunnel, Ikea, McDonald's, Nissan, Sodetrel, les villes de Bordeaux, Paris, Neuilly-sur-Seine, etc.

Qualifié « entreprise innovante » par Bpifrance, DBT a généré un chiffre d'affaires de 10,0 M€ en 2015/16. Basé à Douai, le Groupe compte 84 salariés.

Plus d'informations sur www.dbt-bourse.com

ACTUS finance & communication
Jérôme FABREGUETTES-LEIB - Relations Investisseurs
Tél. 01 53 67 36 78 - dbt@actus.fr
ACTUS finance & communication
Anne Catherine BONJOUR - Relations Presse Finance
Tél. 01 53 67 36 93 - acbonjour@actus.fr
 

[1] Les comptes consolidés de l'exercice clos le 30 juin 2016 ont été certifiés par le commissaire aux comptes en attirant l'attention sur la note 1.1 « référentiel comptable » de l'annexe aux comptes qui expose la situation financière de la société au 30 juin 2016, ainsi que les mesures prises permettant de couvrir les besoins de trésorerie

[2] Résultat d'exploitation + dotation nette des amortissements et provisions d'exploitation

[3] Marge brute = chiffre d'affaires – coût des ventes. Le coût des ventes comprend les coûts d'achats des composants et variations de stocks ainsi que les coûts directs liés à la production et à la maintenance des produits (main d'œuvre interne et prestations externes essentiellement)

[4] Les emprunts ne comportent pas de covenants

[5] Emprunts et dettes financières (4,4 M€ dont 4,3 M€ à moyen et long terme) – valeurs mobilières de placement (0,3 M€) – disponibilités (0,1 M€)



Information réglementée
Communiqués au titre de l'obligation d'information permanente :
- Communiqué sur comptes, résultats
- Modalités de mise à disposition du rapport financier annuel
Communiqué intégral et original au format PDF :
https://www.actusnews.com/documents_communiques/ACTUS-0-46211-DBT-CP-RA-2015-2016_VDEF.pdf

Si le fichier PDF ne s'affiche pas ou pour le télécharger, cliquez ici.

Pour consulter le fichier PDF en intégralité, cliquez ici.

Pour visualiser les documents au format PDF, vous pouvez télécharger gratuitement Acrobat Reader XI.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant