Crossject : une nouvelle feuille de route et quelques doutes...

le
0
Le dispositif d'injection sans aiguille de Crossject. (© Crossject)
Le dispositif d'injection sans aiguille de Crossject. (© Crossject)

Crossject développe des seringues sans aiguille, pour atténuer souffrance et angoisse associées aux piqures. En communication financière aussi, la société veut adoucir les chocs, et enrobe de quelques bonnes nouvelles, les annonces douloureuses qu’elle doit faire passer.

Son nouveau plan stratégique dévoilé le 17 novembre dernier contenait une annonce négative explicite que les investisseurs n’ont pas manqué de sanctionner : le retard pris par l’ensemble des projets. Les dates prévisionnelles de dépôt des dossiers d’enregistrement pour l’ensemble des programmes ont été décalées d’au moins un an.

Et même de deux ans pour Zeneo Méthotrexate, son projet le plus avancé. Attendus initialement fin 2018, les premiers profits de Crossject ne seront pas là avant 2020, selon les analystes d’Edison.

Dans le même temps, c’est vrai, les dirigeants annoncent une extension de l’accord signé en mai dernier avec Cenexi pour la fabrication de ses seringues. Le partenariat s’étend désormais sur cinq ans, contre trois jusque-là, et les cadences maximales de production sont portées de 2 à 10 millions d’unités par an.

Un atout, la seringue sans aiguille Zeneo

Crossject est une société de recherche. Si elle classée comme laboratoire pharmaceutique, puisqu’elle développe de nouveaux médicaments à partir de molécules génériques, sa valeur ajoutée vient en

Lire la suite sur le revenu.com


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant