Croissance ralentie en août dans le privé dans la zone euro

le
0
RALENTISSEMENT DE LA CROISSANCE DU PRIVÉ EN AOÛT DANS LA ZONE EURO MALGRÉ LES BAISSES DE PRIX
RALENTISSEMENT DE LA CROISSANCE DU PRIVÉ EN AOÛT DANS LA ZONE EURO MALGRÉ LES BAISSES DE PRIX

PARIS/BERLIN (Reuters) - La croissance du secteur privé en zone euro a connu en août un ralentissement plus marqué que prévu en dépit de baisses de prix généralisées, les services et l'industrie ayant tous deux marqué le pas, selon une enquête publiée jeudi.

L'indice Markit des directeurs d'achats (PMI) composite en version flash, qui suit les évolutions à la fois de l'industrie et des services, ressort à 52,8 contre 53,8 en juillet. Ce chiffre est inférieur au consensus Reuters qui était à 53,4.

L'indice des services a atteint 53,5 ce mois-ci contre 54,2 en juillet et 53,5 attendu.

L'indice manufacturier a également baissé à 50,8 en août contre 51,8 en juillet et un consensus de 51,3.

"Avec un taux d'expansion des plus faibles et une reprise du marché du travail au point mort, les regards vont rester tournés vers la Banque centrale européenne dans l'espoir que de nouvelles mesures d'accompagnement se préparent", dit Rob Dobson, économiste chez Markit. "Cependant, les responsables politiques vont certainement attendre encore un peu que les récentes mesures de relance pénètrent la sphère de l'économie réelle avant d'en lancer de nouvelles", ajoute-t-il.

Markit précise que ces données suggèrent une croissance trimestrielle de la zone euro de 0,3%, un rythme conforme aux attentes selon une enquête Reuters publiée la semaine dernière.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant