Crise du porc : reprise des cotations sur le marché breton

le
0
La reprise des cotations a débuté peu avant 12 h 30 au MPB mardi 18 août (photo d'illustration).
La reprise des cotations a débuté peu avant 12 h 30 au MPB mardi 18 août (photo d'illustration).

La cotation au Marché du porc breton (MPB), suspendue depuis le 10 août, a repris mardi peu avant 12 h 30, mais sans les acheteurs Cooperl et Bigard dont le refus de payer le prix préconisé de 1,40 euro le kilo avait déclenché la crise. Vivement réclamée par des éleveurs qui peinent à gérer leurs stocks d'animaux invendus, la reprise des cotations a commencé peu avant 12 h 30 au MPB, qui ne représente que 15 % des ventes de porcs hebdomadaires mais fixe le prix de référence au niveau national. Le "prix d'arrêt" (prix plancher) en dessous duquel les ventes ne descendront pas a été fixé à 1,371 euro, ont indiqué les autorités de ce marché, peu avant que ne commence la séance.

"Bigard et Cooperl seront à nouveau absents. C'est une très grande faute de leur part", car "ils ont signé la convention de marché" et ils ont "un contrat moral avec les éleveurs", a déclaré le président du MPB Daniel Picart peu avant la reprise de la cotation. "Nous allons tenir un marché normal", mais "il va nous rester des invendus" et "nous n'avons pas de solution pour eux", a-t-il ajouté. Quelque 62 000 porcs devaient être proposés à la vente pour la séance de cotation de mardi : près de 50 000 non vendus le jeudi précédent et 12 000 le lundi 10 août, le lundi et le jeudi étant les habituels jours de cotation. Cette séance exceptionnelle a été annoncée lundi à l'issue d'une réunion de crise au ministère de l'Agriculture.

Décrochage...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant