Credit Suisse augmente ses provisions, le titre chute

le , mis à jour à 09:31
0
CRÉDIT SUISSE AUGMENTE SES PROVISIONS, CHUTE DU TITRE
CRÉDIT SUISSE AUGMENTE SES PROVISIONS, CHUTE DU TITRE

ZURICH (Reuters) - Credit Suisse a fait état jeudi d'un bénéfice net inattendu au titre du troisième trimestre, à 41 millions de francs suisses (38 millions d'euros), tout en relevant de 357 millions ses provisions pour litiges, principalement en lien avec des dossiers relatifs à la commercialisation de titres adossés à des prêts immobiliers.

Le titre perdait 3,7% dans les premiers échanges en Bourse de Zurich, l'une des plus fortes baisse de l'indice large Stoxx 600, après avoir pourtant progressé dans les échanges d'avant-Bourse.

Au cours de clôture de 13,26 francs suisses de mercredi, l'action Credit Suisse reste en baisse de près de 39% sur le début de l'année contre un recul de 20% de l'indice regroupant les valeurs bancaires européennes sur la période.

Pour les trois mois à fin septembre, les analystes financiers interrogés par Reuters avaient prévu en moyenne une perte de 120 millions de francs.

La période avril-juin s'étant également soldée par un bénéfice inattendu.

Ces performances supérieures aux attentes semblent être le signe que la réorganisation entreprise par le directeur général Tidjane Thiam, qui a pris les rênes de la banque en juillet 2015, commence à porter ses fruits.

INCERTITUDES

Tidjane Thiam, qui entend orienter Credit Suisse davantage vers la gestion de fortune et moins vers la banque d'investissement, a cependant averti que les incertitudes géopolitiques et macroéconomiques pèseraient sur les trimestres à venir.

"(...) Nous pensons que l'activité de marché va continuer à être influencée par des incertitudes géo-politiques et macroéconomiques au cours des trimestres à venir (...)", déclare le directeur général de la banque, cité dans un communiqué.

Le patron de la banque suisse a annoncé en outre qu'il ferait un état des lieux sur le programme d'économies en cours lors d'une journée investisseurs en décembre.

Le 27 septembre, Tidjane Thiam s'était montré réservé sur les résultats du troisième trimestre, évoquant alors une diminution du nombre de transactions, des déclarations qui avaient entrainé un recul de plus de 3% de l'action ce jour-là.

Le lendemain, estimant que Credit Suisse étant relativement bien positionné pour encaisser les conséquences de la décision des Britanniques de quitter l'Union européenne, il avait apporté une sorte de correctif à ses propos, disant anticiper un troisième trimestre "acceptable".

Au troisième trimestre, le ratio de capital Tier 1 - mesure clé de la solvabilité d'une banque - s'est établi à 12%, contre 11,8% au trimestre précédent. Credit Suisse s'était fixé comme objectif un niveau compris entre 11% et 12% pour 2016.

L'augmentation de 357 millions de francs suisses des provisions pour litiges intervient une semaine après qu'UBS a augmenté les siennes de plus de 400 millions de dollars (358 millions d'euros) en raison de dossiers en cours aux Etats-Unis liés à des prêts immobiliers titrisés (RMBS).

(Joshua Franklin; Patrick Vignal et Benoît Van Overstraeten pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant