Crédit d'impôt rénovation énergétique : à revoir !

le
1
Le Crédit d'impôt sur les rénovations énergétique est inefficace. (©DR)
Le Crédit d'impôt sur les rénovations énergétique est inefficace. (©DR)

Enjeu environnemental (23 millions de logements ont des performances énergétiques médiocres voire déplorables) et économique (1 697 euros de facture énergie par logement), la rénovation énergétique est encouragée par les pouvoirs publics à travers un crédit d’impôt depuis 2005. Or «ce dispositif a déjà coûté à la collectivité pas moins de 15,6 milliards d’euros, pour un résultat calamiteux», observe L’UFC-Que Choisir.

Peu sensibles à cette stimulation fiscale, les dépenses réelles des ménages en travaux de rénovation énergétique sont restées stables depuis 2009, autour de 12 milliards d’euros par an (hors crédit d’impôt). «Par sa conception, le crédit d’impôt ne permet d’orienter les dépenses des consommateurs ni vers les travaux les plus pertinents, ni vers les produits les plus performants», assure l’association de défense des consommateurs.

Ainsi, ce dispositif, ciblant uniquement les équipements, n’a pas d’impact sur la performance énergétique globale des logements. «Seulement un tiers des dépenses des ménages se sont concentrées sur l’isolation, alors que cette dernière peut représenter jusqu’à 75% des pertes thermiques d’un logement». On constate ainsi un «effet plancher», qui incite les consommateurs à se contenter de produits tout justes éligibles.

Pour lever les freins à la rénovation

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • kejocol le mercredi 28 oct 2015 à 16:59

    le credit d'impot est pour l'année prochaine et donc il faut avancer le fric pendant un an. pas supportable pour le contribuable asphixié par les impots et taxe en tous genres.