Création d'un fonds public pour les projets industriels

le
3
UN FONDS PUBLIC DE 425 MILLIONS D'EUROS POUR LES PROJETS INDUSTRIELS
UN FONDS PUBLIC DE 425 MILLIONS D'EUROS POUR LES PROJETS INDUSTRIELS

PARIS (Reuters) - Emmanuel Macron a annoncé vendredi la création d'un fonds de 425 millions d'euros pour soutenir le lancement de projets industriels en fournissant du capital et en partageant les risques.

Porté par BPI France, le fonds SPI (sociétés de projets industriels) prendra des participations minoritaires dans des projets "pour accélérer le passage du stade expérimental à la phase d'industrialisation", précise le ministère de l'Economie.

Sont cités dans son communiqué la mutualisation d'équipements, la création de nouvelles capacités de production, le développement de nouveaux marchés à l'export et le développement de services structurants pour une filière.

"Ces projets demandent des investissements significatifs et comportent une phase de démarrage parfois risquée. Avec le fonds SPI, ils pourront bénéficier d'un apport de fonds propres suffisants pour assurer le changement d'échelle nécessaire à leur compétitivité", souligne le ministère.

Emmanuel Macron a réuni vendredi les chefs de projet de six plans liés à la transition énergétique, dans le cadre de la revue des 34 plans de la "nouvelle France industrielle" qui doit durer jusqu'à mars. Ces plans sont financés en particulier par le programme des investissements d'avenir.

Sont notamment prévus pour 2015 dans ce domaine : 300 millions d'euros pour le premier déploiement à grande échelle d'un réseau électrique intelligent, 50 millions pour des projets liés à la rénovation énergétique des bâtiments, le lancement de cinq projets d'investissement dans la chimie verte et les biocarburants et d'une vingtaine de projets dans le domaine du recyclage et des matériaux verts.

(Jean-Baptiste Vey, édité par Yann Le Guernigou)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • jeepinv le vendredi 19 déc 2014 à 14:26

    Quand notre Etat shadok arrêtera t'il de ruiner les capitalistes (dont c'est le métier de prendre des risques) et de se croire obligé de les remplacer avec le talent incomparable qu'on lui connait dans le domaine de la prise de risque?

  • ddt15 le vendredi 19 déc 2014 à 14:19

    encore 425 millions jetes par la fenetre

  • d.e.s.t. le vendredi 19 déc 2014 à 14:15

    Espérons qu'on ne va pas nous ressortir Ségolène Royal (V-P de BPI) qui a perdu des millions d'euros en Poitou-Charentes en se faisant arnaquer par la créatrice de MIA electric!