Coup d'arrêt au rebond des mises en chantier en France

le
6
LA CONSTRUCTION EN FRANCE
LA CONSTRUCTION EN FRANCE

PARIS (Reuters) - Le rebond des mises en chantier de logements entamé en août s'est interrompu au cours des trois mois à fin novembre en France mais les permis de construire restent sur une dynamique positive, selon les chiffres publiés mardi par le ministère du Logement.

Les logements commencés ont ainsi chuté de 4,1% sur la période septembre-novembre après une hausse de 4,0% les trois mois précédents, selon ces données corrigées des variations saisonnières et des jours ouvrables.

Les mises en chantier ont été pénalisées par un recul de 6,1% des logements collectifs, les logements individuels diminuant de 0,8%.

Les permis de construire ont progressé pour leur part de 2,7% sur septembre-novembre, après un bond de 8,2% sur la période des trois mois précédents.

En données brutes, 351.200 logements ont été commencés sur les 12 mois à fin novembre, un total stable par rapport aux douze mois précédents, contre 354.700, un chiffre révisé à la hausse de +4.100, sur les douze mois à fin octobre.

Les permis de construire ont augmenté dans le même temps de 0,3% sur douze mois, à 379.600, un plus haut depuis septembre 2014, contre 371.900, un chiffre là aussi révisé à la hausse de +5.000, fin octobre.

Le ministère fait en outre état de taux d'annulation de permis de construire toujours supérieurs à leur moyenne de longue période, tant pour les logements individuels (15,8%) que les logements collectifs (19,2%).

Le délai moyen de mise en chantier est de 4,9 mois pour les logements individuels et 8,2 mois pour les logements collectifs, des chiffres quasiment inchangés par rapport à octobre.

(Yann Le Guernigou)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • SB1954 il y a 11 mois

    Abrogation pure et simple de la loi Duflop et retour à des incitations fiscales moins contraignantes, puisque le secteur social est incapable de produire du logement...et surtout qu'on arrête de protéger systématiquement les mauvais payeurs.

  • imozen il y a 12 mois

    deux millions de logements vacants : pas surprenant que les mises en chantier ne progressent guère. Ah si l'on accueillait des migrants riches et prêts à bosser, cela relancerait le bâtiment ! Mais notre bon président accueille les paumés et en plus leur interdit de bosser quasiment !

  • glbt38 il y a 12 mois

    Et c'est pas le froid du début de l'hiver qui pénalise le batiment. François Hollande et son Valls font tomber le froid polaire sur toute l'économie.

  • lorant21 il y a 12 mois

    il la sentait en juillet 2013... depuis, il la sent tous les ans.

  • M6111389 il y a 12 mois

    Pardon je la Sens

  • M6111389 il y a 12 mois

    Pourtant la reprise est là .... Je la sent .... bravo François