COR-Baisse de 17% du résultat net ajusté de Total au 4e trimestre

le
0
TOTAL DÉPRÉCIE PLUS DE 6 MILLIARDS DE DOLLARS D'ACTIFS AU 4E TRIMESTRE
TOTAL DÉPRÉCIE PLUS DE 6 MILLIARDS DE DOLLARS D'ACTIFS AU 4E TRIMESTRE

PARIS (Reuters) - Au 2e paragraphe, lire que Total veut réduire son point mort de 40 dollars par baril.

Total a annoncé jeudi avoir enregistré 6,5 milliards de dollars de dépréciations d'actifs au quatrième trimestre 2014 pour tenir compte de la baisse des prix du pétrole, qui ont fait chuter son résultat net ajusté de 17% au cours des trois derniers mois de l'année.

Le directeur financier du groupe, Patrick de La Chevardière, a précisé à des journalistes que les dépréciations d'actifs atteignaient globalement 7,1 milliards de dollars au titre de 2014 et confirmé que Total souhaitait abaisser de 40 dollars par baril son point mort, à partir duquel l'exploitation est rentable, pour le ramener à 70 dollars.

Total a précisé que ses dépréciations du quatrième trimestre concernaient essentiellement les sables bitumineux au Canada, le gaz non conventionnel - et notamment de schiste aux Etats-Unis - et le raffinage européen.

Le groupe a enregistré au quatrième trimestre une perte nette part du groupe de 5.658 millions de dollars, un résultat net ajusté de 2.801 millions de dollars et un chiffre d'affaires de 52,5 milliards (-19%).

La deuxième compagnie pétrolière européenne par la capitalisation boursière a indiqué qu'elle prévoyait pour cette année un budget d'investissements organiques de 23 à 24 milliards de dollar, en baisse par rapport aux 26,4 milliards de 2014.

Comme récemment annoncé par Patrick Pouyanné, nommé directeur général après le décès du PDG Christophe de Margerie en octobre, Total a également redit son intention de réduire de 30% ses dépenses d'exploration en 2015 et d'amplifier son effort de réduction de coûts opérationnels, relevé de 400 millions de dollars pour atteindre 1,2 milliard cette année.

Total a précisé qu'il visait pour cette année une génération de trésorerie de 8 milliards de dollars.

La production d'hydrocarbures du groupe a totalisé 2,229 millions de barils équivalent pétrole par jour au quatrième trimestre, accusant un repli de 2% en raison notamment de la fin d'une licence à Abou Dhabi, renouvelée début 2015.

Pour 2015, Total vise en la matière une hausse supérieure à 8% par rapport à 2014.

Le groupe propose un dividende de 0,61 euro par action au titre du quatrième trimestre 2014, stable par rapport à celui du quatrième trimestre 2013.

(Benjamin Mallet et Michel Rose, édité par Jean-Michel Bélot)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant