Comment Google a débauché sa nouvelle directrice financière

le
11
Ruth Porat, actuelle directrice financière de Morgan Stanley, va rejoindre les rangs de Google fin mai. Montant du transfert : 70 millions de dollars.
Ruth Porat, actuelle directrice financière de Morgan Stanley, va rejoindre les rangs de Google fin mai. Montant du transfert : 70 millions de dollars.

Voilà de quoi faire pâlir Olivier Brandicourt, le nouveau patron de Sanofi, dont le "golden hello" de 4 millions d'euros a défrayé la chronique fin février. Car outre-Atlantique, chez Google en tout cas, c'est plutôt en millions de dollars que les transferts se passent.

Comme le révèle Le Figaro, le géant de la Silicon Valley n'a pas hésité à mettre la main à la poche pour débaucher Ruth Porat, 57 ans, l'actuelle directrice financière de la banque Morgan Stanley. Selon Bloomberg, celle qui exercera les mêmes fonctions pour Google à compter du 26 mai s'est vu proposer 70 millions de dollars de "bienvenue" - en grande partie sous forme d'actions Google -, en plus d'un salaire annuel de 650 000 dollars.

Soit presque le double des 40,3 millions de dollars qu'elle a touchés chez Morgan Stanley pendant quatre ans, indépendamment de son salaire annuel. Une folie des grandeurs qui semble de plus en plus monnaie courante chez les ténors du high-tech, alors que de telles sommes étaient jusqu'alors plus l'apanage des dirigeants de Wall Street.

Des dépenses en hausse

Le Figaro cite notamment une étude Equilar de l'an passé selon laquelle 22 patrons du secteur high-tech avaient touché plus de 20 millions de dollars en 2013, alors qu'ils n'étaient que quatre six ans plus tôt. Mais le plus cocasse reste encore le motif de l'embauche de Ruth Porat : limiter les dépenses de Google, grevées par une série d'acquisitions l'an...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M7097610 le dimanche 29 mar 2015 à 22:03

    je m'en souviendrai en effet. L'europe est une très bonne chose mais la mise en oeuvre par des fonctionnaires qui sont libéraux uniquement pour le secteur privé me dégoute. Chomage et misère généralisée sont les deux mamelles de la fonctionnocratie française comme européenne...même les agriculteurs sont fonctionnarisés !

  • EuropeGa le dimanche 29 mar 2015 à 16:10

    @M709… Vous semblez nourrir un certain ressentiment vis-à-vis de l’Union Européenne. Mais lorsqu’on leur a demandé leur avis au référendum de Maastricht, les français ont répondu OUI. Ensuite s’apercevant de leur erreur, au référendum de 2005, ils ont répondu NON, mais on n’a pas tenu compte de leur vote (mensonge de Sarkozy)… Alors, peut être en 2017 ?

  • jean-648 le dimanche 29 mar 2015 à 12:06

    J'espère que cela ne donnera pas d'idées aux patrons français.

  • M7097610 le dimanche 29 mar 2015 à 11:30

    a 57 ans, c'est une drole vision de l'avenir ! Soyons heureux car les contribuables français participent au travers du tax planning organisé pour faire payer 1 % d'impôt au luxembourg sur les activités de google realisées en france ! Vive l'europe colonie des usa

  • EuropeGa le dimanche 29 mar 2015 à 10:56

    Parmi tous les pays d’Europe, la France est le pays qui s’est le plus vite désindustrialisé car depuis 35 ans, nos gouvernements successifs ont volontairement détruit l’industrie française par allégeance économique au dogme néolibéral du libre-échange et pour servir les intérêts de grands groupes. La délocalisation de l’industrie n’est pas une fatalité : il faut sortir de l’Union Européenne.

  • EuropeGa le dimanche 29 mar 2015 à 10:55

    Le problème que nous avons en France, c’est que nous ne savons pas faire payer des impôts à ce genre de société, Google, Amazone… etc.

  • EuropeGa le dimanche 29 mar 2015 à 10:48

    Oui, nestotor, mais peut-être est-elle constipée ? Dans ce cas, il faut qu'elle mange des pruneaux.

  • M3442498 le dimanche 29 mar 2015 à 10:28

    Donner 650.000 $ et une prime de 70 millions $ pour faire des économies: Cherchez l'erreur ! Où va aller cet argent ????

  • Gauvin45 le samedi 28 mar 2015 à 18:49

    moi aussi nestotor avant je pensais comme toi, je me disais que manger des pates ou du homard on faisait popo pareil alors quitte à faire popo pareil autant manger du homard

  • NYORKER le samedi 28 mar 2015 à 17:54

    Pour une tache pas si compliquée que ça , limiter les dépenses , Google aurait pu faire appele à une directrice ou directeur financier Low Cost et le payer beaucoup moins cher. Des talents , il y en a plein sur la planète et beaucoup moins payé contrairement à ce que dit notre "Ghosn national" pense et se prend comme tel alors qu'il n'a jamais cassé trois pattes à un canard, lui !