CMA CGM noue une alliance à trois pour croître et réduire les coûts

le
0
CMA CGM NOUE UNE ALLIANCE À TROIS POUR CROÎTRE ET RÉDUIRE LES COÛTS
CMA CGM NOUE UNE ALLIANCE À TROIS POUR CROÎTRE ET RÉDUIRE LES COÛTS

PARIS/LONDRES (Reuters) - L'armateur français CMA CGM a scellé une alliance avec deux autres groupes de transport maritime moins de trois mois après avoir dû renoncer à un partenariat avec ses deux grands concurrents, le danois Maersk et le suisse MSC, pour des questions de réglementation en Chine.

CMA CGM a annoncé mardi des accords de partage de routes et de navires avec China Shipping Container Lines (CSCL) et United Arab Shipping Company (UASC), basé dans le Golfe, qui permettront de réduire les coûts sur les principales routes commerciales maritimes, un enjeu devenu crucial dans un secteur confronté aux surcapacités.

"Ces accords vont pouvoir être mis en oeuvre très rapidement, avec un démarrage prévu début décembre", a déclaré à Reuters Rodolphe Saadé, vice-président de CMA CGM.

Sous le nom d'Ocean Three, l'alliance concernera les lignes maritimes entre l'Asie et l'Europe, de même que celles entre l'Asie et l'Amérique du Nord.

En juin, un projet entre CMA CGM, Maersk Line et MSC s'était vu refuser le feu vert des autorités chinoises de la concurrence. La nouvelle alliance, a précisé Rodolphe Saadé, n'aura pas besoin de l'aval de la Chine ou de l'Union européenne car les trois partenaires auront moins de 30% de part de marché sur les routes Asie-Europe et Asie-Pacifique.

Elle devra cependant obtenir l'autorisation de la Commission fédérale maritime aux Etats-Unis.

L'alliance aura 20% du marché en ce qui concerne les routes Asie-Europe et environ 14% pour les routes Asie-Pacifique, a indiqué Rodolphe Saadé.

La création d'Ocean Three signifie que désormais toutes les grandes compagnies de commerce maritime entre l'Asie et l'Europe ont des accords de partage de routes, de quoi encourager un mouvement similaire dans d'autres régions du monde, a estimé Rodolphe Saadé.

"C'est un phénomène qui va s'accentuer. On a beaucoup parlé d'Est-Ouest mais nous avons également des accords de partenariat sur le secteur Nord-Sud qui n'ont pas la dimension mondiale de ce qu'on annonce aujourd'hui", a-t-il déclaré.

CMA CGM, groupe familial, est le numéro trois mondial du commerce maritime par conteneurs.

(Gus Trompiz à Paris et Jonathan Saul à Londres, Dominique Rodriguez pour le service français, édité par Véronique Tison)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant