Citroën Cactus M : une Méhari pour traverser le désert

le
0
Citroën Cactus M : une Méhari pour traverser le désert
Citroën Cactus M : une Méhari pour traverser le désert

La torpeur de l'été a été soudain secouée par l'annonce d'une révélation Citroën pour la rentrée : rien de moins que la résurgence de la fameuse Méhari ! Cette petite voiture de conception très légère et disposant de moyens rudimentaires a parfaitement correspondu à une époque. Mais en disparaissant en 1987 après une vingtaine d'années de carrière, elle s'est montrée victime collatérale des nouvelles réglementations en matière de sécurité.

Quelques années plus tard, en 1990, son aînée la 2 CV fait aussi les frais d'un pareil durcissement de la réglementation. On imagine mal en effet une 2 CV ou une Méhari subir aujourd'hui les crash tests réglementaires et satisfaire aux normes de dépollution, en vigueur pour l'ensemble de la production occidentale. Même chose pour la Mini Moke et la Renault Rodéo qui, chacune à leur façon, jouaient des emplois aussi décalés qu'attachants mais hors d'âge.

Néanmoins, la Méhari véhicule une idée jeune et décomplexée des loisirs qui n'a pas pris une ride. C'est la raison pour laquelle Citroën se penche à nouveau sur la question en essayant d'adapter le concept plutôt novateur de ses Cactus à une finition voire une carrosserie en partie découverte qui signifierait loisirs, surf, plage et soleil. Pourquoi pas car la Cactus, très innovante dans ses formes et ses intentions, est particulièrement bien adaptée à une évolution loisirs ou 4x4.

Sous les pavés, la plage

...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant