CARBIOS offre de nouvelles perspectives applicatives au PLA en le rendant biodégradable à l’échelle pré-industrielle et à température ambiante par inclusion d’enzymes dans les plastiques en PLA

le
0
CARBIOS (Alternext Paris : ALCRB), société innovante de chimie verte développant des technologies de pointe pour la valorisation des déchets plastiques et la production de biopolymères, annonce aujourd’hui avoir franchi avec succès le déploiement au stade pré-pilote de sa technologie de biodégradation du PLA par inclusion d’enzyme dans le matériau plastique. Carbios avait précédemment annoncé un premier succès pour la biodégradation totale en moins de 3 mois d’un plastique composé d’un polymère d’origine fossile, le polycaprolactone (PCL). En rendant biodégradable ce second polymère, le PLA, Carbios confirme la performance de sa technologie et en élargit les champs applicatifs.

Le marché du PLA, polymère biosourcé le plus avancé industriellement, est aujourd’hui estimé à 190 k tonnes (selon Nova Institute et European Bioplastics en 2011) avec un taux de croissance annuel entre 10 et 28% jusqu’en 2018 (selon Ceresana Research en 2011 et Research and Markets en 2013), et pourrait ainsi atteindre le million de tonnes en 2025. Son développement réside principalement dans sa capacité à se substituer au PET et au polystyrène expansé (Utrecht University, PRO-BIP 2009). L’application majoritaire du PLA est l’emballage (60%), en particulier l’emballage alimentaire, suivie par les textiles puis les applications biomédicales (selon MarketsandMarkets en 2013).

Si le fichier PDF ne s'affiche pas ou pour le télécharger, cliquez ici.

Pour consulter le fichier PDF en intégralité, cliquez ici.

Pour visualiser les documents au format PDF, vous pouvez télécharger gratuitement Acrobat Reader XI.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant