Carbios en avance sur son calendrier

le
0
Opération automatisée de repiquage de colonies de bactéries. (© Carbios)
Opération automatisée de repiquage de colonies de bactéries. (© Carbios)

L'an dernier, Carbios a consommé 3,5 millions d'euros de trésorerie. Un niveau satisfaisant qui permet à la société de chimie verte de garder 11,1 millions de ressources financières qui devraient «permettre [au groupe] de financer ses activités jusqu'à fin 2017», indique le communiqué de presse. A cet horizon, il devrait commencer à générer ses premiers revenus grâce à l'entrée en industrialisation de ses projets de biorecyclage du plastique et de fabrication de plastiques autodégradables.

Bloc "A lire aussi"

La société a validé des points clés pour ces deux technologies en 2014. La prochaine étape est le passage en phase de prépilotage avec des avancées attendues «dès fin 2015», s'engage le directeur général, Jean-Claude Lumaret. Pour le projet de biorecyclage, il espère faire la preuve que le plastique PLA dégradé peut être entièrement retransformé en PLA affichant des caractéristiques identiques à celles d'un plastique non recyclé.

Concernant le programme d'autodégradation, le groupe veut démontrer l'efficacité de sa technologie en fabricant des produits finis aux qualités équivalentes à ce qui se trouve dans le commerce. Sur ces projets «nous n'affichons aucun retard et même plutôt une avance de quelques mois grâce à l'introduction en bourse qui nous a permis d'accélérer», se réjouit le directeur

Lire la suite sur le revenu.com


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant