CAC 40 : tous les dividendes 2015 et toutes les dates

le
11
L'hebdo du revenu no 1317. (© Le Revenu)
L'hebdo du revenu no 1317. (© Le Revenu)

Déjà gâtés par la belle hausse du marché depuis le début de l'année, les actionnaires des sociétés du CAC 40 vont bientôt se partager 40 milliards d'euros de dividendes, selon les pointages de Ricol Lasteyrie Corporate Finance. Une manne en légère hausse par rapport à l'an dernier (39 milliards distribués), et représentant 62,5% des résultats 2014 des ténors de la cote. Sur la base des cours actuels, le rendement du CAC 40 ressort encore à 3%.

Bloc "A lire aussi"

Dans le détail, nous avons recensé vingt-cinq sociétés qui augmentent leur coupon, contre vingt-deux l'an dernier. Par ailleurs, neuf dividendes sont stables, sans compter Alcatel-Lucent et Peugeot (de retour dans l'indice le 23 mars) qui ne versent toujours rien. Pour cause d'exercice décalé, nous ne connaissons pas encore les montants d'Alstom et de Pernod Ricard. Mais le fabricant de TGV a prévu de redistribuer à ses actionnaires une partie du cash issu de la cession de son pôle énergie sous forme d'offre publique de rachat d'actions.

L'hebdo du Revenu : comment jouer les dividendes en Bourse

En fin de compte, le cru 2015 des dividendes ne fait ressortir que deux déceptions, de taille il est vrai : Orange et GDF Suez. L'opérateur télécoms coupe de 25% son coupon. Mais ce n'est ni une surprise, ni une source de contre-performance pour l'action, le marché

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M6784830 le mardi 12 mai 2015 à 14:03

    les dividendes ne compensent pas toujours la perte que l'on a pu avoir les années précédentes, pertes énormes 2000/2001 2008 et j'en passe il y a des années que je me traîne les actions EDF et les dividendes n'ont jamais rien compense, même si vous voulez soldez votre PEA , vous êtes toujours redevable de l'imposition de ceux-ci

  • JUFRABRE le samedi 14 mar 2015 à 21:20

    Il faut prendre l'argent là où il est... c'est une évidence qui n'est pas assez appliquée dans ce pays !

  • faeric le samedi 14 mar 2015 à 10:10

    Le problème majeur est d'inciter les francais a avoir des actions, de tout de façon il faudra bien trouver une solution pour compenser la chute des retraites, sur le long terme, tres long terme, c'est une solution complémentaire a l'immobilier

  • faeric le samedi 14 mar 2015 à 10:09

    Le seul problème, qui sont les actionnaires des sociétés du CAC40 ? Ce ne sont pas les français, car tout est fait pour les detourner des actions, mais les fonds anglo-saxons qui eux vont profiter pleinement de ces dividendes.Autres beneficiaires pour quelques sociétés (EDF, GDF, etc) l'etat qui est bien heureux de percevoir ces dividendes. Enfin quelques rescapés qui malgré tout conservent un portefeuille d'actions contre vent et marées.

  • bd231149 le samedi 14 mar 2015 à 09:19

    C'est une pub pour le revenu ou une info incomplete ?

  • titi092 le samedi 14 mar 2015 à 09:14

    L'etat prend 30% d'impots sur les dividendes directement auprès des sociétésEn plus il y a la csg de 15,5% pour les particuliersEn plus il y a l'impot sur les revenu car les dividendes entre dedans et généralement c'est sur la tranche des 30%.QUE RESTE T-IL POUR LES PARTICULIERS ?FUYEZ CE PAYS QUI CONFISQUE TOUT.

  • titi092 le samedi 14 mar 2015 à 09:04

    Pour avoir ce qui est promis dans le titre, il faut payer !

  • titi092 le samedi 14 mar 2015 à 09:03

    Pour avoir ce qui est promis dans le titre, il faut payer !

  • stan38 le samedi 14 mar 2015 à 08:50

    Non seulement l'état est actionnaire, et à ce titre prend sa part de dividendes, mais il taxe aussi les PP en prélevant 15,5% sur leurs dividendes. Le problème est:"que fait-il de cette manne qui ne lui a rien coutée?"

  • birmon le samedi 14 mar 2015 à 08:47

    Personnellement, j'ai acheté des actions et j'en percevrait les dividendes pour compenser la non revalorisation de mes pensions et l'augmentation de la fiscalité. Il s'agit donc simplement de préserver mon pouvoir d'achat malgré les décisions gouvernementales. Mon investissement permet aux entreprises de vivre, d'investir et de créer des emplois. Je ne vole personne .