CAC 40 : de beaux dividendes à venir

le , mis à jour le
1
Quelques unes des sociétés qui ont augmenté leur dividende au titre de 2015. (© L. Grassin / Schneider / Legrand)
Quelques unes des sociétés qui ont augmenté leur dividende au titre de 2015. (© L. Grassin / Schneider / Legrand)

Eprouvés par la forte volatilité du marché depuis le début de l’année, les actionnaires des sociétés CAC 40 peuvent être rassurés sur un point : les dividendes qu’ils percevront au printemps (au titre de l’exercice 2015) s’annoncent une nouvelle fois copieux.

C’est bien simple : selon les pointages du Revenu, la grande majorité des sociétés de l’indice qui ont déjà annoncé leur politique de distribution maintiendront ou augmenteront leur coupon.

Arcelormittal seul groupe de l’indice à couper son dividende

Les déceptions sont peu nombreuses. Arcelormittal est le seul groupe de l’indice à couper son dividende, en raison de sa situation financière dégradée. Dans le cas de Vinci, la baisse du dividende  (-17%) n’en est pas vraiment une, car l’an dernier la major du BTP avait procédé à une distribution exceptionnelle, grâce à la cession des parkings.

Peugeot ne versera rien cette année comme en 2015, mais fort de son redressement, le constructeur automobile a évoqué un retour du dividende l’an prochain. Enfin, Engie baissera son coupon à 0,70 euro par action (1 euro cette année, comme en 2015) mais pas avant 2018.

Les bancaires se distinguent

Nous avons recensé 26 sociétés du CAC 40 qui augmentent leur dividende et 7 qui le maintiennent à leur niveau de l’an dernier. Les bancaires se distinguent, tout en gardant un taux de distribution

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mlemonn4 le jeudi 3 mar 2016 à 10:56

    Oui mais avec des pertes en capital, ce qui veut dire un placement pour rien et se faire une fois de plus plumer jusqu'au trognon car le CAC 40 ira au minimum à 3.500 voir 3.000 avec le prochain tsunami financier qui n'est pas très loin! Et puis il n'y a aucune raison d'aller financer des entreprises du CAC40 qui ne créent pas d'emplois mais en détruisent tout en égorgeant la supply chain des PME/PMI; elles sont déjà suffisamment financées par les banques et subventionnées par le contribuable!