Burger King France autorisé sous condition à racheter Quick

le
0
BURGER KING FRANCE AUTORISÉ À RACHETER QUICK, SOUS CONDITION
BURGER KING FRANCE AUTORISÉ À RACHETER QUICK, SOUS CONDITION

PARIS (Reuters) - L'Autorité de la concurrence autorise le rachat de Quick par Burger King France, sous réserve que ce dernier résilie comme il s'y est engagé un contrat de franchise à Ajaccio.

L'opération n'entraîne pas d'atteinte à la concurrence en France sauf dans cette zone de Corse, estime la Concurrence, dans un communiqué diffusé jeudi.

Elle explique que l'exploitant du Quick d'Ajaccio dont le contrat sera résilié pourra rejoindre une autre enseigne, ce qui maintiendra une situation concurrentielle équilibrée sur ce segment de marché.

Pendant dix ans, Burger King France ne pourra pas conclure de contrat de franchise avec ce restaurant.

Qualium investissement, une filiale de la Caisse des dépôts, avait annoncé fin septembre négocier la vente de Quick au groupe Bertrand, actionnaire majoritaire de Burger King France. Les restaurants français de la chaîne de restauration rapide devraient passer progressivement sous enseigne Burger King, mais la marque Quick sera maintenu en Belgique, son pays d'origine, ainsi qu'au Luxembourg et hors d'Europe.

(Dominique Rodriguez, édité par Jean-Michel Bélot)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant