Budget : Pierre Moscovici sans pitié avec la France

le
9
L'ancien ministre des Finances Pierre Moscovici supervise désormais les trajectoires budgétaires des États membres, dont celle de son camarade, Michel Sapin.
L'ancien ministre des Finances Pierre Moscovici supervise désormais les trajectoires budgétaires des États membres, dont celle de son camarade, Michel Sapin.

La France et l'Italie ont perdu une première bataille à Bruxelles. Certes, la Commission européenne n'a retoqué aucun des projets de budget nationaux pour "manquement particulièrement grave" la semaine dernière. Mais elle n'en a pas moins obtenu leur correction in extremis par Paris et Rome. Le ministre français des Finances, Michel Sapin, a bricolé en urgence 3,6 milliards d'ajustements budgétaires supplémentaires pour 2015, afin d'éviter d'en arriver à cette humiliante extrémité. Et les seconde et troisième économies de la zone euro sont loin d'avoir franchi l'obstacle. L'ancien ministre des Finances Pierre Moscovici, tout juste investi commissaire aux Affaires économiques et monétaires, l'a subrepticement rappelé mardi, lors de la présentation des prévisions économiques d'automne de la Commission : ni François Hollande ni Mateo Renzi n'ont obtenu la reconnaissance de "circonstances [économiques] exceptionnelles" comme ils le réclamaient depuis des semaines pour pouvoir assouplir le rythme de réduction de leur déficit. "Disons-le, elles n'ont pas été considérées comme existant pour l'ensemble de la zone euro, et c'est pour l'ensemble de la zone euro qu'elles doivent être appréciées", a souligné le Français. En clair, la seule échappatoire reconnue par les règles budgétaires européennes est bouchée pour Paris et Rome.La lettre de l'AllemagneLe matin même, Bercy plaidait pourtant encore pour que la "nouvelle Commission...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • yoko12 le lundi 17 nov 2014 à 13:31

    Moscovici sera intraitable avec la France... comme cahuzac devait être intraitable avec les fraudeurs!!! seul, le temps lui a manqué...

  • l.moenne le jeudi 6 nov 2014 à 09:12

    Pour avoir nue idée de l'inflation :Quelqu'un pourrait il me dire combien gagne MOSCOVICI ?Judas n'a pris que 30 derniers d'argent il y a 2000 ans.

  • fquiroga le jeudi 6 nov 2014 à 07:57

    Et toujours pas une seule réduction de fonctionnaire...... Quelle comédie.... On en rirai si on n'était pas autant lésés (avec un B, vous aurez deviné)....

  • 525EXC le jeudi 6 nov 2014 à 07:51

    Ce type n'a pas de figure .... lol de lol

  • abacchia le jeudi 6 nov 2014 à 07:45

    Ce n'est qu'une façade, n'en doutez pas ! Comme "pichou59", je pense en effet que ce n'est que le prélude à un nouveau et énorme matraquage fiscal à venir, qui créera, comme d'habitude avec notre gouvernement, des dépenses nouvelles, comme ça a été le cas à chaque fois !

  • frk987 le mercredi 5 nov 2014 à 18:21

    Je n'ai jamais vu un chien cracher dans la gamelle de ses congénères, mais lui...il ose !!!!

  • pichou59 le mercredi 5 nov 2014 à 18:21

    c'est du "pipo" ces paroles ; cela fait partie d'une bonne mise en scène pour préparer le "petit peuple laborieux" aux nouveaux impôts.....!!!!

  • nayara10 le mercredi 5 nov 2014 à 18:05

    Comme ,il vivait près de la Suisse ,il sera comment un pays fonctionne bien ....

  • voeuxplu le mercredi 5 nov 2014 à 17:56

    Allez Mosco au boulot feinéant, t'as rien foutu à Bercy, faut maintenant sous-traiter à Sapin et Macron les coupes budgetaires que nous attendons tous pour soulager nos impôts ! Les Allemamnds t'ont à l'oeil ! Merci les Allemands !!