Bruxelles reste sceptique sur les réformes françaises

le
16
Bruxelles doit décider si elle propose des sanctions financières à l'encontre de la France.
Bruxelles doit décider si elle propose des sanctions financières à l'encontre de la France.

En délicatesse sur la réduction de ses déficits publics, la France a jusqu'à mars pour convaincre la Commission et ses partenaires européens qu'elle fournit les efforts nécessaires. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que les experts de l'institution européenne sont encore loin d'être convaincus par les réformes structurelles présentées jusqu'ici. Une nouvelle évaluation des mesures engagées pour se conformer aux recommandations adressées à Paris en juin 2014 considère que le compte n'y est pas. "Le niveau d'ambition (des réformes) doit être augmenté pour se conformer aux recommandations du Conseil", concluent les économistes de Bruxelles, après un échange avec les autorités françaises en octobre. Passé quelque peu inaperçu, le jugement des experts de la Commission publié jeudi 11 décembre, qui n'engage pour l'instant pas l'institution elle-même, constitue une nouvelle étape dans le cycle de surveillance 2014 des pays dont les "déséquilibres économiques" pourraient menacer à terme la cohésion de la zone euro tout entière. Doutes sur la loi Macron Dans bien des cas, la bonne application des réformes et leurs détails seront décisifs pour juger de leur portée réelle. En attendant, "des doutes persistent sur leurs résultats et leur efficacité". C'est le cas de la réforme des collectivités locales, par exemple, dont le niveau d'économies est incertain. Mais le rapport contient surtout une première évaluation du projet...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • crcri87 le lundi 15 déc 2014 à 23:15

    Sceptique ? qui ne le serait pas.Sapin pourra prendre sa retraite en 2017

  • frk987 le lundi 15 déc 2014 à 18:20

    C'est même pire kejocol car de fait il restera deux sites en moyenne par région, je vous passe les frais de déplacements, voitures affectées, remboursement de repas et de nuits d'hôtel...voilà une vraie réforme dans l'esprit socialo. C'est exactement ce qui se passe lors de la fameuse fusion des caisses d'assurance maladie ou des caf. La fusion coûte une fortune et donne le jackpot aux employés.

  • kejocol le lundi 15 déc 2014 à 18:11

    Loi Macron et reformes des collectivites sont de la fumée pour Bruxelles qui visiblement ne s'est pas fait avoir. on reformes les regions mais il y a toujours autant d'elus, de personnels, de conseillers, donc, pas d'economie en vue. On est pas dupe non plus. c un discours politico politique a partager ds les salons des chambres des deputes ou assemblée nationale. bla, bla, bla, rien de concret.

  • M8252219 le lundi 15 déc 2014 à 17:44

    Toujours des contorsions jamais de réformes franches:-LA TVA sociale tous les français et d'autres en bénéficient,tous doivent participer à son financement pas les seuls salariés et les entreprises,RÉDUCTION DE MOITIÉ du nombre des parlementaires,plafonnement et fiscalisation de tous leurs revenus et avantages.Suppression du sénat et des statuts spéciaux.Réduction de moitié du nombre des fonctionnaires.Retour aux 39h TOUS. 3jrs de délai de carence en arrêt maladie TOUS.Retraite à 65 ans TOUS.

  • fbordach le lundi 15 déc 2014 à 17:37

    Nous aussi d'ailleurs, c'est dire...

  • frk987 le lundi 15 déc 2014 à 17:34

    Ah heureusement qu'on apprend par les titres que des réformes sont en cours...je dirais plutôt qu'on attend tranquillement la faillite. Je n'ai pas lu qu'on allait régler la faillite des caisses de retraites,, je n'ai pas vu qu'on supprimait des couches administratives, je n'ai pas vu qu'on allait virer 50% des fonctionnaires, etc...Les réformes c'est ça, le reste c'est de l'enfumage socialo !!!!

  • pichou59 le lundi 15 déc 2014 à 17:19

    rien n'a été fait, hormis un peu de poudre aux yeux!!!! on dirait que M.Macron est plein de bonne volonté, mais il n'arrivera à rien avec les socialos bobos et l'armada de fonctionnaires.... -

  • fano2014 le lundi 15 déc 2014 à 17:12

    Pour le moment le spread FR_DE reste faible, et ce malgré la nouvelle note de Finch. Les marchés financiers sont calmes à ce sujet, mais pour combien de temps encore. Quand la tendance tournera cela fera mal, voire très mal.

  • d.e.s.t. le lundi 15 déc 2014 à 17:04

    Les Français ne sont pas sceptiques, ils sont inquiets, car ils voient que le gouvernement apathique du président ectoplasme refuse l'obstacle des réformes, avec tout de même 1 million de fonctionnaires en trop et des dizaines de milliers de politiques, inutiles, voleurs ou corrompus, également en trop! L'ectoplasme de l'Elysée s'en moque et ne cesse de recompter ses points de retraite.

  • M1945416 le lundi 15 déc 2014 à 17:03

    hier soir sur M6, émission sur l'administration française, il en ressort qu'on a 25% de plus de fonctionnaires que l'Allemagne, (pourtant plus de population que nous) , que les services se tirent dans les pattes et sont moins efficace, un vendredi plus un chat a bercy , et surtout pour justifier leurs emplois, toutes ces administrations pondent des textes et règlements qui entravent et pourrissent et ruinent la vie des français … voilà un pb urgent ...