Brexit - John Burdett : "L'isolement n'a jamais été source de prospérité"

le
0
Le Royaume-Uni doit se prononcer le 23 juin sur son maintien ou non dans l'Union européenne.
Le Royaume-Uni doit se prononcer le 23 juin sur son maintien ou non dans l'Union européenne.

L'écrivain John Burdett ne mâche pas ses mots sur le Brexit et ses arguments font mouche. Né en Angleterre, l'auteur de la série à succès des enquêtes de l'inspecteur Sonchaï Jitpleecheep (2) partage désormais son temps entre ses deux domiciles, dans le sud de la France et en Thaïlande.

Très attaché au maintien du Royaume-Uni dans l'Union européenne, John Burdett, qui a travaillé douze ans à Hong Kong comme avocat, nous livre son point de vue rafraîchissant sur la question qui divise les Britanniques.

Kevin Cummings : Le référendum sur le Brexit, promis par le Premier ministre David Cameron lors de sa campagne, aura lieu le 23 juin. Les citoyens devront choisir s'ils souhaitent rester dans l'UE ou en sortir. Comme vous, tout le monde s'intéresse à la question, les Européens en particulier, et le sujet passionne les Anglais, qu'ils vivent ou non au Royaume-Uni. Quel camp soutenez-vous, et pourquoi ?

John Burdett : Je suis à fond dans le camp du « Remain » (rester) , même si je ne me fais aucune illusion sur l'Europe. Cela fait vingt ans que j'ai une maison en France, je sais donc très bien à quel point le système est sclérosé et étouffé par trop de réglementations. D'ailleurs, tout ce que racontent ses détracteurs est certainement vrai : absence de démocratie, obsession de tout contrôler, inefficacité, diplômés de grandes...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant