BP risque de souffrir de sa participation dans Rosneft

le
0
LES DÉBOIRES DE ROSNEFT POURRAIENT AFFECTER BP
LES DÉBOIRES DE ROSNEFT POURRAIENT AFFECTER BP

LONDRES (Reuters) - BP risque de souffrir pour la première fois de sa participation, jusque là fort prisée, dans le groupe pétrolier russe Rosneft, estiment les analystes.

Le groupe britannique n'a jusqu'à présent jamais eu à se plaindre de sa participation de 19,75% dans Rosneft, acquise en mars 2013 dans le cadre d'une transaction de 25 milliards de dollars (20 milliards d'euros).

BP avait alors cédé la moitié de TNK-BP, à l'époque le numéro trois du pétrole en Russie, à Rosneft, en échange de liquidités, de titres Rosneft et d'un siège au conseil d'administration dans le groupe public russe.

La chute des cours du pétrole et l'effondrement du rouble vont certainement changer la donne. Selon plusieurs prévisions, les bénéfices de BP pourraient ainsi s'effriter de plus des deux tiers sur le quatrième trimestre par rapport au trimestre précédent.

"BP devrait voir ses bénéfices au quatrième trimestre massivement diminués à cause de Rosneft (...) la baisse des cours du pétrole et du rouble (...) pourrait entraîner une perte nette de 750 millions de dollars", prédit dans une note la banque américaine d'investissement dans l'énergie Tudor, Pickering, Holt & Co.

"Cela porterait le bénéfice par action de BP au quatrième trimestre à cinq cents par action, soit un milliard de dollars de bénéfice net", poursuit la note.

BP, qui publiera ses résultats annuels en février, n'a pas souhaité commenter ces prévisions.

Il s'agirait d'un revers de fortune pour BP, auquel l'entrée au capital de Rosneft avait permis de s'implanter dans un pays producteur majeur porté par une forte croissance.

Sur les neuf premiers mois de l'année en cours, Rosneft a ainsi contribué pour près d'un tiers à la production totale de gaz et de pétrole de BP, qui a valorisé en 2013 sa participation dans le groupe russe à 13,68 milliards de dollars.

(Ron Bousso; Patrick Vignal pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant