Bourses mondiales : premier bilan 2015 et perspective 2016

le , mis à jour le
0
L'action Peugeot a gagné 59% en 2015, plus forte hausse du CAC 40 (en photo, la nouvelle 308 GTI, ©peugeot.fr)
L'action Peugeot a gagné 59% en 2015, plus forte hausse du CAC 40 (en photo, la nouvelle 308 GTI, ©peugeot.fr)

Le CAC 40 termine l’année 2015 en hausse de 8,5% à 4.637,06 points, après une baisse de 0,5% en 2014, une hausse de 18% en 2013 et une progression de 15,2% en 2012. En 2015, les valeurs automobiles (Peugeot, Renault, Valeo), aéronautiques (Airbus Group, Safran) et de services aux entreprises (Veolia, Capgemini) se sont distinguées dans le CAC 40, alors que les matériaux (Arcelormittal, LafargeHolcim) et l’énergie (Engie, Technip, Total) ont souffert.

Le DAX allemand a progressé de 9,5% l’an passé et le MIB italien a gagné 12%. Mais le SP 500 américain a reculé de 0,7% en 2015, en baisse pour la première fois depuis 2008, et le Footsie de Londres a perdu 4,9%, pénalisé par les secteurs de l’énergie et des mines.

Baisse historique du pétrole

Le pétrole finit l’exercice passé proche de son plus bas récent, en baisse de 30% en 2015 après un recul de 44% en 2014. L’once d’or a terminé 2015 à 1.060 dollars, contre 1.200 dollars un an plus tôt. Les prix des matières premières ont souffert de l’abondance de l’offre, de la baisse de la demande chinoise et de la hausse du dollar (+10% contre euro).

En 2016, le changement de politique monétaire aux Etats-Unis et la fin des taux zéro devrait ralentir la Bourse américaine. Les entreprises paraissent bien valorisées, alors que la hausse des salaires et du dollar pèsent sur les marges de profits. Prudence sur les actions américaines, après un

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant