Bourse : qu'est-ce qu'une véritable blue chip ?

le
0
Un opérateur de marché. (© DR)
Un opérateur de marché. (© DR)

Le relativisme culturel qui a fait tant de ravages parmi les têtes pensantes de l'école et de l'université n’a pas manqué de contaminer les marchés d’actions. Dans l’éducation, on connaît les méfaits de ce type de pédagogie qui proscrit tout jugement qualitatif sur les diverses cultures et aboutit, dans la pratique, à réduire la part de l'enseignement consacré à notre propre culture comme à notre histoire.

Comparaison n'est pas raison, dit-on, mais il me semble retrouver certains aspects de ce «tout se vaut» dans la manière dont certains commentaires de marchés préconisent, sans ciller, la rotation sectorielle des portefeuilles.  En résumé, des stratéges de marchés conseillent souvent de sortir des grandes capitalisations, les blue chips, pour se reporter sur les valeurs oubliées de la cote.

Valeurs de qualité

Encore faut-il s’entendre sur cette notion de «blue chips».  Je préfère, pour ma part, la notion de valeurs de qualité, c’est-à-dire des titres de sociétés maîtresses de leur destin. Je veux parler de groupes en mesure de procurer à l'investisseur le couple rendement/risque optimal sur très longue période.

Les briques qui construisent ces portefeuilles de qualité ne surprendront personne :

- Un taux de croissance de long terme des revenus, comme des résultats, le plus élevé et prévisible possible, grâce notamment à la présence dans un secteur peu

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant