Bourse : «La fiscalité des placements ne tient pas assez compte de la notion de risque»

le
8
Jean-Paul Pierret, associé du cabinet de conseil Codièse. (© P.Marais)
Jean-Paul Pierret, associé du cabinet de conseil Codièse. (© P.Marais)

Dans votre livre L'Entreprise à l'épreuve de la Bourse, vous déplorez que la dérive continue des finances publiques en France ait conduit les gouvernements successifs à canaliser l'épargne des ménages vers le financement de la dette d'État au détriment des actions. Est-ce la cause majeure du désintérêt des particuliers pour la Bourse ?
Jean-Paul Pierret : C'est d'abord un fait. En vingt ans, la part de l'actionnariat individuel est tombée de 25 à 11% de la capitalisation boursière française. On peut aussi le comprendre par la succession des crises boursières, en particulier la dernière de 2008. Pourtant, en général, les investisseurs individuels se montrent plus patients que les institutionnels et gardent plus longtemps leurs titres. Mais quand les familles se découragent, leur désintérêt pour la Bourse peut durer. Il est vrai que l'alourdissement de la fiscalité des valeurs mobilières depuis 2012 n'a rien fait pour arranger les choses.

Qu'est-ce qui pourrait inverser la vapeur ?
Jean-Paul Pierret :
Tant que, en France, la dépense publique, qui représente 57% du produit intérieur brut, ne se rapprochera pas de la moyenne européenne  - environ 47% - rien ne changera. C'est un enjeu d'économies de plus de 200 milliards d'euros. La fiscalité excessive décourage le placement en actions, qu'il soit en

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M7361806 le lundi 30 mar 2015 à 17:48

    Par idéologie socialiste on matraque l'épargnant , l'actionnaire et l'investisseur, faute d'un actionnaria populaire les marchés sont devenus spéculatifs et quittent la FRANCE , pourquoi s'étonner qu'il n'y a plusde création d'emploi et que les entreprises ; peugeot, alstom areva club med ....soient bradées a l'étranger avec toute leur technologie.MACRON peut'il faire évoluer notre gouvernement ?

  • olivie91 le lundi 30 mar 2015 à 17:20

    Et puis la bourse c est aussi un jeu de poker menteur ou patate chaude. Sans parler des faux bilans ou déclarations positives ou dans l aprés Midi les entreprises ferment. Délinquance en col blanc non punie. Vous inquiétez pas les. Français investiront au plus haut pour financer ceux qui sortiront comme d hab. La culture financière est mal vue en France... argent sale.Quand on voit le patrimoine des élus, pas une action déclarée à mourir de rire.

  • paspil le lundi 30 mar 2015 à 17:20

    et puis il y a les AK qui dilue le PP en bas de cycle , un manque de COM lors des baisses , une information partielle voir erronée , ...

  • jean.coq le lundi 30 mar 2015 à 17:05

    J'ai connu un portier d'une banque qui systematiquement achetait chaque mois une seule action Rhone-Poulenc. Qund il est parti en retraite il avait fait une belle petite pelote.

  • lorant21 le lundi 30 mar 2015 à 17:00

    Plus on prend des risques, plus c'est taxé. Et pour berneli1: non, c'est pire les spéculateurs AR dans la journée ne sont pas taxés et les actions étrangères non plus!

  • berneli1 le lundi 30 mar 2015 à 16:54

    Il y a aussi un critère qui n'a jamais été pris en compte en sus du risque c'est la durée du placement: même taxation pour celui qui garde longtemps que celui qui fait des allers-retours. Ensuite pour la fuite des petits épargnants, il ne faut pas s'en étonner, les secousses des bourses ne sont pas les seules responsables: hausse des taxes, suppression de l'avoir fiscal (double taxation), création de la TTF (merci Joe Dalton, le nain sauteur), etc........

  • olivie91 le lundi 30 mar 2015 à 16:51

    Bah oui banane tout repousse à investir sur le long terme. Moins values à déprécier avec le temps, taxation extrême des comptes titres. Comme si l argent issu de la bourse ne permettait pas d améliorer le pouvoir d achat. Nous on finance les fonds de pensions anglo-saxons et nos réserves de retraites s écroulent. Cherchez l erreur.

  • gacher le lundi 30 mar 2015 à 16:47

    l’état ne fait que taxer pour payer les intérêts aux banques. Les banqiers touchent des salaires mirobolants et les élus se gavent tout cela avec nos impots qui ne sont qiue la confiscation de notre travail pour des justifications fantaisistes