BNP Paribas pied au plancher avec Arval

le
0
Avec l'acquisition de la flotte de GE Capital en Europe, Arval talonnera désormais ALD, filiale de Société Générale. (© Arval)
Avec l'acquisition de la flotte de GE Capital en Europe, Arval talonnera désormais ALD, filiale de Société Générale. (© Arval)

La banque va changer de braquet dans les services financiers spécialisés. Elle s’apprête à racheter l’activité de gestion de flotte automobile de GE Capital en Europe. L’opération confortera Arval, sa propre filiale qui revendique le titre de leader sur le continent et une flotte mondiale de 900.000 voitures.

En reprenant ce portefeuille de 160.000 véhicules et 2,4 milliards d’euros d’actifs dans douze pays européens, elle talonnera ALD, filiale de la ­Société Générale qui possédait 1,1 million de véhicules au 31 décembre dernier.

Bloc "A lire aussi"

Aucune des gran­des banques françaises cotées à Paris n’a promis dans sa stratégie de se lancer dans des acquisitions transformantes. Toutes parient en revanche sur des opérations ciblées afin de conforter des positions déjà puissantes sur des métiers à la fois très rentables et économes en fonds propres. Le rachat des activités de gestion de flotte automobile de GE Capital en Europe répond à ce cahier des charges.

Le prix, non dévoilé par BNP Paribas, est estimé entre 500 et 600 millions d’euros selon les analystes. Mais la banque du boulevard des Italiens estime que l’opération n’aura qu’un «impact mineur» sur son ratio de solvabilité CET 1, grâce notamment à la vente de 6,5% du capital de Klépierre en mai dernier. Sur 870 millions d’euros retirés de la

Lire la suite sur le revenu.com


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant