Bertelsmann souhaite se renforcer dans Penguin Random House

le
0
LE GROUPE DE MÉDIAS ALLEMAND BERTELSMANN SE PORTE BIEN
LE GROUPE DE MÉDIAS ALLEMAND BERTELSMANN SE PORTE BIEN

BERLIN (Reuters) - Le groupe allemand de médias Bertelsmann a publié mardi des résultats annuels en hausse et redit son souhait d'augmenter sa participation dans la maison d'édition Penguin Random House, qui a contribué à la progression de ses bénéfices.

Bertelsmann est présent dans la télévision et la radio avec RTL mais détient aussi la moitié environ de Penguin Random House, l'éditeur de John Grisham, Stephen King et Paula Hawkins, dans le cadre d'une coentreprise avec le groupe britannique Pearson.

Pearson et Bertelsmann se sont engagés à conserver leurs parts pendant au moins trois ans lors de la création de la coentreprise en octobre 2012, chacun disposant ensuite d'un droit de préemption sur la participation de l'autre.

Thomas Rabe, le président du directoire de Bertelsmann, a dit penser qu'il ne se passerait rien cette année mais il a ajouté qu'il serait satisfait de voir la participation du groupe allemand, actuellement à 53%, monter ensuite à 70 ou 75%.

Il a ajouté que Bertelsmann avait été contacté par un certain nombre d'investisseurs souhaitant s'associer au rachat de la participation de Pearson si celui-ci décidait de vendre.

Le groupe britannique a réagi en rappelant les déclarations de son directeur général John Fallon en novembre, à savoir que la question d'une vente ou d'une réduction de sa participation dans Penguin Random House se poserait à un moment donné mais "plutôt en 2017 qu'en 2016."

Bertelsmann a fait état d'un résultat avant intérêts, impôts, dépréciations et amortissement (Ebitda) de 2,49 milliards d'euros en 2015 pour les opérations poursuivies, soit une progression de 4,7% par rapport à 2014 et son meilleur résultat depuis 2006. Le chiffre d'affaires a augmenté de 2,8% de 17,1 milliards.

RTL, qui regroupe plusieurs dizaines de chaînes de télévision et stations de radio, avait publié le mois dernier un Ebita 2015 de 1,17 milliard d'euros, en hausse de 2%, sur un chiffre d'affaires en croissance de 3,8% à 6,03 milliards.

Bertelsmann dit continuer de prévoir une croissance de ses ventes et de son excédent brut d'exploitation en 2016 et il vise un chiffre d'affaires de 20 milliards d'euros à l'horizon de 2020.

(Harro ten Wolde, Véronique Tison pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant