Berlin presse le G20 à s'attaquer aux problèmes de l'acier

le
0
    BERLIN, 16 mai (Reuters) - Les 20 premières économies du 
monde doivent s'attaquer ensemble aux causes des déséquilibres 
du marché mondial de l'acier, a déclaré mardi à Reuters la 
ministre allemande de l'Economie Brigitte Zypries, ajoutant 
avoir également abordé le sujet avec les autorités chinoises. 
    "Nous devons travailler ensemble sur les causes des 
distorsions du marché et nous ne pouvons le faire qu'au niveau 
du G20", a-t-elle dit. "C'est pour cela qu'il est important pour 
nous que nous abordions le problème ensemble pendant la 
présidence allemande du G20". 
    Brigitte Zypries dit avoir évoqué la question des 
surcapacités en Chine et le déséquilibre que cela crée sur le 
marché lors de discussions avec ses homologues chinois tenues au 
cours de son voyage à Pékin. 
    "L'excédent de capacité de la Chine est estimé à environ 350 
millions de tonnes", a-t-elle dit. "Ma propos est clair: en tant 
qu'économie tournée vers l'exportation, l'Allemagne a besoin 
d'un accès équitable aux marchés internationaux et à des 
conditions justes", a-t-elle ajouté. 
 
 (Gernot Heller; Claude Chendjou pour le service français, édité 
par Wilfrid Exbrayat) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant