Banque-Alior rachète la filiale polonaise BPH de GE

le
0
    VARSOVIE, 1er avril (Reuters) - La banque polonaise Alior 
 ALRR.WA  rachètera à General Electric  GE.N  l'essentiel de sa 
filiale polonaise Bank BPH  BPHP.WA  pour 1,225 milliard de 
zlotys (289 millions d'euros) et ne compte pas s'arrêter là 
après avoir intégré le classement des 10 premiers établissements 
du pays. 
    C'est la plus grosse opération de la banque qui fut créée de 
toute pièce en 2007. GE compte céder pour 200 milliards de 
dollars d'actifs dans le monde d'ici la fin de l'année dans le 
cadre de son recentrage sur son pôle industriel. 
    "Nous sommes prêts à de nouvelles négociations au troisième 
trimestre si quelque chose est mis en vente", a dit le directeur 
général d'Alior Wojciech Sobieraj à des journalistes. 
    Il s'est refusé à tout commentaire sur un bruit qui court 
sur le marché suivant lequel Alior lorgnerait la filiale 
polonaise de l'autrichienne Raiffeisen  RBIV.VI , qui est à 
vendre et qui doublerait son actif.  
    Alior, contrôlée par l'assureur public PZU  PZU.WA , est 
l'une des pièces de la stratégie suivie par le parti 
conservateur Droit et Justice (PiS) en vue de regagner du 
terrain dans un secteur bancaire contrôlé à hauteur de 60% par 
des acteurs étrangers. 
    PZU veut bâtir la cinquième banque polonaise par 
l'intermédiaire d'Alior, laquelle, grâce à l'achat de BPH qui 
doit être finalisé cette année, sera montée à la neuvième place. 
    GE conservera le portefeuille immobilier et la filiale de 
gestion d'actifs de BPH.  
 
 (Marcin Goclowski et Adrian Krajewski, Wilfrid Exbrayat pour le 
service français, édité par Marc Joanny) 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant