Baisse modérée à l'ouverture des Bourses en Europe

le
0
BAISSE MODÉRÉE À L'OUVERTURE DES BOURSES EN EUROPE
BAISSE MODÉRÉE À L'OUVERTURE DES BOURSES EN EUROPE

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes étaient en baisse modérée mercredi dans les premiers échanges, marquant une pause après deux séances de hausse, les investisseurs prenant leurs bénéfices dans un contexte d'inquiétudes renouvelées sur l'état de santé de la deuxième économie mondiale.

À Paris, l'indice CAC 40 perdait 0,5% à 4.455,16 points à 09h40. À Francfort, le Dax abandonnait 0,37% et à Londres, le FTSE 0,06%. L'indice EuroStoxx 50 de la zone euro cède 0,49% et le FTSEurofirst 300 0,44%.

Les exportations chinoises ont reculé de 4,1% sur un an le mois dernier, tandis que les importations n'ont baissé que de 0,4%, selon les données publiées par l'administration générale des douanes. Les économistes interrogés par Reuters avaient anticipé une baisse de 3,6% des exportations et une chute de 6,0% des importations.

Dans la foulée de la publication de cet indicateur, la banque centrale chinoise a dit qu'elle anticipait toujours une croissance de 6,8% pour le pays cette année, une augmentation plus forte qu'initialement projetée des investissements en actifs immobilisés devant compenser l'effet négatif de la diminution des exportations.

Mais, avant l'annonce des chiffres du commerce extérieur chinois, la Banque mondiale a annoncé avoir abaissé d'un demi-point de pourcentage sa projection de croissance de l'économue mondiale en 2016, à 2,4%, l'institution évoquant la persistance du bas niveau des cours de matières premières, la demande mitigée dans les économies développées, la faiblesse du commerce et une réduction des flux de capitaux.

Dans ce contexte, les actifs jugés sûrs - Bunds allemands, or - sont plutôt bien orientés, mais le dollar reste coincé à un plus bas de quatre semaines face à un panier de devises internationales, toujours plombé par l'apparent éloignement dans le temps de la prochaine hausse des taux d'intérêt.

L'accès de faiblesse du dollar continue de soutenir le pétrole, dont les cours évoluent à un pic de huit mois.

La plupart des indices sectoriels sont dans le rouge, avec notamment un recul de 0,69% du compartiment bancaire et de 0,67% de celui de l'assurance.

La banque autrichienne Erste perd plus de 3%, une des plus fortes baisses de l'indice Stoxx 600, après que l'assureur Uniqa a annoncé mardi après la clôture son intention de vendre quelque 17,4 millions d'actions de l'établissement.

Le titre Ingenico abandonne 5,8%, sous le coup de l'annonce par son concurrent américain dans le système de paiement VeriFone de résultats inférieur aux attentes.

Toujours à Paris, l'action Rexel cède 4,8% après que Citi a abaissé sa recommandation sur la valeur.

Du côté des hausses, le titre Sainsbury's prend plus de 2,8%, deuxième progression la plus marquée du Stoxx 600, à la suite de l'annonce par la deuxième chaîne de supermarchés britannique d'une baisse des ventes trimestrielles moins prononcée que prévu.

(Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant