Baisse des résultats de Total au 3e trimestre

le
0
RECUL DES RÉSULTATS DE TOTAL AU 3E TRIMESTRE
RECUL DES RÉSULTATS DE TOTAL AU 3E TRIMESTRE

par Benjamin Mallet

PARIS (Reuters) - Total a publié mercredi des résultats en baisse au titre du troisième trimestre 2014 et indiqué que son nouveau directeur général Patrick Pouyanné s'inscrirait dans la continuité de la stratégie mise en oeuvre par Christophe de Margerie.

La deuxième compagnie pétrolière européenne par la capitalisation boursière, dont le PDG est mort le 20 octobre dans un accident d'avion à Moscou, entend ainsi poursuivre ses efforts en matière d'économies et de remaniement de son portefeuille d'actifs, comme annoncé en septembre.

"Le recul récent des cours du Brent renforce la pertinence de notre programme bien engagé de baisse des coûts et de maîtrise des investissements, qui améliore encore la résilience du groupe (...)", estime Patrick Pouyanné, cité dans un communiqué.

Le directeur financier de Total, Patrick de La Chevardière, a en outre déclaré que Patrick Pouyanné allait rendre visite au cours de prochains jours à des contacts clés du secteur pétrolier, notamment au niveau des Etats, ainsi qu'aux actionnaires.

"Il va prendre son bâton de pèlerin et rencontrer tous les gens importants dans nos métiers à l'étranger", a-t-il dit lors d'une conférence téléphonique avec la presse.

Pénalisé par la chute des cours du pétrole et de sa production, en partie compensées par la bonne tenue de la branche Raffinage-Chimie, Total a enregistré au troisième trimestre un résultat net ajusté de 3.558 millions de dollars (-2%) et un chiffre d'affaires de 60,4 milliards (-2%).

La production d'hydrocarbures du groupe a totalisé 2,122 millions de barils équivalent pétrole par jour au troisième trimestre, accusant un repli de 8% en raison notamment de la fin d'une licence à Abou Dhabi, mais elle progresse par rapport au point bas de 2,054 millions du deuxième trimestre.

Total propose un acompte sur dividende de 0,61 euro par action au titre du troisième trimestre 2014, en hausse par rapport à celui du troisième trimestre 2013 (0,59 euro).

Patrick de La Chevardière a en outre déclaré que le financement de Yamal LNG, l'un des plus grands projets de gaz naturel liquéfié au monde, prendrait du retard en raison des sanctions internationales édictées à l'encontre de la Russie et de l'impossibilité de recourir au dollar.

Un financement par des prêteurs chinois et russes et des agences de crédit à l'export est à l'étude, avec l'objectif de le boucler pour "la deuxième partie de 2015" et si possible "de faire plus vite", a-t-il ajouté.

Patrick de La Chevardière a également déclaré que Total visait toujours une production de 2,3 millions de barils par jour en 2015 et que le groupe devrait atteindre environ 2,2 millions de barils par jour vers la fin 2014.

(Edité par Dominique Rodriguez)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant