Amundi enregistre une collecte record de 80 milliards d'euros en 2015

le
0

(NEWSManagers.com) -

Une année exceptionnelle pour Amundi. Outre la réussite de l'introduction en Bourse, la nouvelle stratégie de développement porte ses fruits. Portés par une collecte record de 80 milliards d'euros, les actifs gérés d' Amundi ont progressé l'an dernier de 12% pour s'établir à 985 milliards d'euros contre 877,5 milliards d'euros à fin 2014. " Amundi a ainsi quasiment atteint fin 2015 l'objectif de 1 000 milliards d'euros d'encours sous gestion, qui avait été annoncé pour fin 2016, dans le cadre du Plan à Moyen Terme de Crédit Agricole S.A. présenté en mars 2014" , souligne Amundi dans un communiqué. A noter en outre que la croissance a été réalisée quasi exclusivement de manière organique. Les encours retail ont progressé de 25% à 263 milliards d'euros tandis que les encours institutionnels se sont inscrits en hausse de 8,2% à 722 milliards d'euros.Durant l'année écoulée, la collecte nette a ainsi atteint un niveau jamais vu 80 milliards d'euros, soit 9% des encours de début de période, contre 33 milliards d'euros en 2014. C'est le niveau le plus élevé depuis la création d' Amundi. Le groupe est classé premier collecteur en Europe et quatrième au plan mondial sur les fonds ouverts. Au cours du seul quatrième trimestre 2015, la collecte nette s'est élevée à 14,1 milliards d'euros, contre 12,5 milliards d'euros au quatrième trimestre 2014. Elle se répartit à parts égales entre le segment Retail (7,2 milliards d'euros) et la clientèle institutionnelle (6,9 milliards d'euros). Malgré les turbulences boursières du second semestre, l'effet marché est demeuré positif à hauteur de 22,4 milliards d'euros sur les encours.

Amundi a bénéficié en 2015 de sa stratégie de développement fondée sur la diversité de ses marchés – Retail, Institutionnels –, de ses expertises et sa présence géographique étendue. Ainsi la collecte nette a été très équilibrée entre les segments de clientèle Retail (41,5 milliards d'euros) et Institutionnels (38,3 milliards d'euros). Les encours retail ont progressé de 25% à 263 milliards d'euros tandis que les encours institutionnels se sont inscrits en hausse de 8,2% à 722 milliards d'euros. Elle se répartit à hauteur de 56% pour les actifs à moyen-long terme11 et 44% pour les produits de trésorerie, et au sein des actifs longs toutes les expertises ont contribué à cette forte collecte, et plus particulièrement les obligations (24,4 milliards d'euros), les gestions diversifiés (11,7 milliards d'euros) et les actions (6 milliards d'euros).

La collecte nette a été tirée à 75% par l'international, dont 47% par l'Asie et 28% par l'Europe hors de France. A souligner particulièrement à l'international les performances des joint-ventures d'Asie, qui ont collecté 31,3 milliards d'euros en 2015, et de l'Italie (5,7 milliards d'euros). Les réseaux France affichent pour la première fois depuis la création d' Amundi une collecte nette à l'équilibre hors produits de trésorerie (+0,1 milliard d'euros) sur l'ensemble de l'année, avec toutefois un second semestre moins favorable que le premier.

L'évolution très satisfaisante de l'activité commerciale se traduit dans de solides résultats financiers. L'exercice 2015 a ainsi marqué une nouvelle croissance du résultat net qui s'élève à 528 millions d'euros, en hausse de 8% par rapport à 2014, une fois ajusté des frais d'introduction en Bourse. Cette progression reflète en premier lieu une hausse des revenus de 7,8%, notamment avec une progression de 11% des commissions nettes, en ligne avec la progression des encours alors que les commissions de surperformance sont en baisse de 19%. En outre, la hausse des charges d'exploitation à périmètre et change constant a été limitée à 4,3%.Cette progression traduit pour l'essentiel le renforcement des équipes à l'international, " conforme à notre stratégie de développement" , souligne Amundi. Le résultat brut d'exploitation (RBE) ajusté a progressé de 7,6% par rapport à 2014, à 788 millions d'euros. Le coefficient d'exploitation ajusté reste au niveau très compétitif de 52,4%. A noter que, en lien avec la forte progression de leurs encours, le résultat des sociétés mises en équivalence, qui reflète principalement le résultat des joint-ventures en Asie, s'établit à 25 millions d'euros en 2015, en hausse de 49,1% par rapport à 2014. Après déduction des frais d' IPO, soit 9 millions d'euros après impôts, le résultat net part du Groupe publié s'établit à 519 millions d'euros, en hausse de 5,9% par rapport à 2014.Le conseil d'administration a décidé de proposer à l'assemblée générale, qui se tiendra le jeudi 12 mai 2016, un dividende de 2,05 euros par action en numéraire, soit 343 millions d'euros. Ce dividende correspond à un taux de distribution de 65% du résultat net part du Groupe16 et un rendement de 6% sur la base du cours de l'action à la clôture du 9 février 2016.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant