AllianzGI accompagne l'Ircantec dans son engagement pour la transition énergétique

le
0

(NEWSManagers.com) - L'Ircantec, l'institution de retraite complémentaire des agents non

titulaires de l'Etat et des collectivités publiques, a entrepris une

démarche " pilote" dans le cadre de son engagement en faveur de la

transition énergétique. Conscient des risques à long terme inhérents aux

changements climatiques, l'institution de retraite renforce, depuis

l'an dernier, cet engagement qui s'inscrit dans " une vision de long

terme, à la fois pragmatique et progressive" , a souligné le 5 octobre à

l'occasion d'une présentation à la presse Virginie Chapron du Jeu,

directrice des investissements et de la comptabilité de la direction des

retraites et de la solidarité de la Caisse des Dépôts.

L'Ircantec gère ses réserves qui s'élèvent à environ 9 milliards

d'euros (contre 8,5 milliards d'euros à fin décembre 2014) selon des

principes d'investissement socialement responsable. " Notre engagement en

faveur de la transition énergétique s'inscrit dans la continuité des

critères ESG mais en allant un peu plus loin" , a indiqué Virginie

Chapron. L'Ircantec, signataire des Principes pour l'Investissement

Responsable (PRI) des Nations Unies, a adopté en 2013 une charte ISR et

publié en 2014 sa politique de vote, applicable aux sociétés de son

portefeuille d'actions (environ 30% des encours). L'institution de

retraite a également signé le " Global Investor Statement on Climate

Change" et le Montreal Carbon Pledge" . Elle a formalisé l'an dernier sa

démarche autour de quatre axes : " mesurer, s'engager, financer et

communiquer" .

AllianzGI a mis en place pour le portefeuille actions qu'elle gère

pour le compte de l'institution de retraite une solution

d'investissement spécifique. Celle-ci prend en compte l'objectif de

l'Ircantec de privilégier des entreprises porteuses de solutions face au

défi climatique et de permettre la maîtrise de la mesure de l'empreinte

carbone. Selon AllianzGI, la réponse aux enjeux du changement

climatique passe par la prise en compte des risques liés au carbone qui,

bien que réels, ne sont pas intégrés dans la valorisation actuelle des

actifs. Elle implique également une réallocation des investissements au

profit d'acteurs s'inscrivant dans la transition vers une économie bas

carbone.

Sur la base de ce constat, AllianzGI propose de mettre en œuvre une

gestion active qui poursuit deux objectifs. D'une part, protéger la

valeur des investissements du portefeuille, en réduisant son exposition

au risque carbone, notamment par la maîtrise de l'empreinte carbone et

par un système d'exclusions ciblées des pratiques à risque. D'autre

part, accompagner la transition vers une économie bas carbone et en

saisir les opportunités en intégrant l'impact " climat" des sociétés dans

la sélection de valeurs. AllianzGI privilégie notamment les sociétés

qui montrent des dynamiques de progrès pour s'aligner avec les objectifs

de la transition (" best effort" ), et celles dont les activités,

produits ou services offrent des solutions pour développer une économie

bas carbone (" best solution" ).

AllianzGI a d'ores et déjà testé cette nouvelle approche. " Les

résultats observés renforcent sa conviction que, dans le cadre d'une

gestion active, les deux objectifs de performance financière et carbone

sont compatibles" , a souligné Christine Clet, responsable de la gestion

actions ISR chez AllianzGI. En attendant, les deux partenaires vont

poursuivre leur expérience pilote pour en peaufiner les contours. Et

l'Ircantec va approfondir son engagement en faveur de la transition

énergétique en publiant d'ici à la fin de l'année son empreinte carbone,

mesurée en " empreinte absolue" . En outre, l'institution lance une

consultation pour sélectionner une agence qui mesure l'empreinte carbone

du portefeuille. " L'Ircantec souhaite être un acteur dans la mesure de

l'empreinte carbone et contribuer à l'émergence de nouvelles

méthodologies, en partenariat notamment avec les sociétés de gestion et

d'autres acteurs de place" , a souligné Virginie Chapron du Jeu.

Jean-François Tardiveau

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant