Allemagne : des taux d'intérêt négatifs à la Commerzbank

le
2
La Commerzbank est la première grande banque à instaurer cette mesure.
La Commerzbank est la première grande banque à instaurer cette mesure.

Messieurs et mesdames les épargnants, préparez vous à... perdre de l'argent en plaçant vos économies à la banque. Commerzbank devrait être la première grande banque de la zone euro à instaurer des taux d'intérêt... négatifs sur les comptes ayant trop de liquidités dormantes, selon des informations révélées par le journal Wall Street Journal Deutschland. L'établissement francfortois devrait négocier au cas par cas les pénalités qu'il compte imposer à ses clients. Seuls les comptes courants avec plusieurs centaines de milliers d'euros en dépôt devraient être concernés par cette mesure. Cette décision, qui risque de faire boule de neige dans toute l'Union européenne, peut paraître étonnante, mais elle s'explique...En décidant de fixer son taux de dépôts à - 0,20 %, la Banque centrale européenne (BCE) oblige en effet les banques à payer pour pouvoir déposer leurs liquidités excédentaires auprès de l'Eurosystème. Les grandes banques américaines ont été les premières à demander à leurs gros clients de supporter cette surcharge à leur place. Bank of New York Mellon, Goldman Sachs et JPMorgan Chase exigent ainsi d'être... rémunérés pour accepter des fonds en euros de la part des grands institutionnels, des banques, des fonds et des entreprises. La britannique HSBC et Credit Suisse ont, depuis, suivi leurs pas.La Deutsche Bank y songeEn Allemagne, Deutsche Skatbank, basée à Altenburg en Thuringe, applique, elle, depuis...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • ppsoft le jeudi 20 nov 2014 à 15:47

    Voilà qui encourage à débancariser au plus vite avant, justement, que cette décision fasse boule de neige dans toute la zone euro et soit généralisée à tous les comptes quel qu'en soit le montant. Le "haircut" à Chypre était une méthode trop violente pour taper dans les comptes épargnes, du coup on innove avec le taux négatif : la méthode est plus douce, mais plus sournoise. Bientôt une panique bancaire ? Bankrun 2015 ?

  • pascalcs le jeudi 20 nov 2014 à 15:23

    Merci les banques centrales. Votre obsession à sauver vos oligarques de la noyade nous amène ce résultat unique dans l'histoire.