Alcatel-Lucent : des actionnaires contestent le prix offert par Nokia

le
0
Un centre télécoms Nokia. (© Nokia)
Un centre télécoms Nokia. (© Nokia)

Plusieurs actionnaires individuels d’Alcatel-Lucent ont déposé le 30 septembre un recours auprès de la cour d'appel de Paris en vue de contester la décision de conformité du projet d'offre publique de retrait suivie d'un retrait obligatoire (OPR-RO) de Nokia Corporation visant les actions et les différentes obligations à option de conversion et / ou d'échange en actions nouvelles ou existantes (Océanes 2019 et Océanes 2020) émises par Alcatel-Lucent.

La contestation porte sur le prix d'indemnisation des actionnaires offert par l'acquéreur Nokia Corporation, fixé à 3,50 euros par action. Selon eux, l’égalité de traitement des différents porteurs de titres Alcatel-Lucent ne serait pas respectée par l’offre e plus précisément, le respect de la parité entre le prix d'indemnisation de l'action Alcatel-Lucent et celui de l'Océane 2019 qui fait également l'objet d'un retrait obligatoire.

En effet, la clause 4.2.6.3 du contrat d'émission des Océanes 2019 prévoit une parité de 1,21 action Alcatel Lucent par Océane 2019. Sur la base du prix proposé de 4,51 euros par Océane, le prix de l’action devrait par conséquent atteindre 3,727 euros et non pas 3,50 euros, soit un manque à ganger de 0,227 euro par action.

Un préjudice de 37 millions d'euros

Ce préjudice se monterait donc à quelque 37 millions d'euros pour l'ensemble des porteurs d'actions

Lire la suite sur le revenu.com


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant