Air Liquide : les investisseurs apprécient les résultats, alors que Renault chute et Safran s'envole

le
0

Air Liquide affiche une croissance soutenue de ses résultats semestriels, les investisseurs apprécient.
Air Liquide affiche une croissance soutenue de ses résultats semestriels, les investisseurs apprécient.

Le spécialiste français des gaz industriels s’apprécie en bourse jeudi alors que les résultats semestriels sont jugés bons par les investisseurs.

L’action Air Liquide gagnait environ 1,6% jeudi à la mi-séance suite à la publication des résultats du groupe en matinée. Ces résultats sont positivement appréciés par les investisseurs dans un marché bénéficiant d’une tendance haussière modérée (+0,67% sur le CAC40 à 14h).

Bons résultats et premier semestre satisfaisant

Les principaux agrégats comptables du groupe, auxquels les investisseurs sont toujours très attentifs, ont été jugés bons  par le marché. Par rapport au S1 2014, le chiffre d’affaires d’Air Liquide s’affiche en progression de 8,1% à 8.115 millions d’euros, avec un résultat net « part du groupe » en hausse de 12,5% sur un an, à 849 millions d’euros. La marge opérationnelle du groupe s’est également améliorée, passant de 16,7% il y a un an à 17,4% au S1 2015, soit une appréciation de 70 points de base.

Parmi les faits marquants de ce premier semestre, Air Liquide a notamment connu le démarrage de sa nouvelle unité de production d’hydrogène à Yanbu en Arabie Saoudite. Ce complexe industriel va constituer le principal site de production d’hydrogène au monde, et représentera un axe de développement important pour le groupe. Air Liquide a également inauguré au cours des derniers mois un site de production de monoxyde de carbone à Dormagen en Allemagne.

Benoît Potier, président-directeur général d’Air Liquide, est aussi revenu en conférence de presse sur le fait que le groupe a bénéficié d’un « effet de change favorable » au cours du premier semestre, grâce à l’affaiblissement de l’euro. Cet affaiblissement monétaire est une aubaine pour les entreprise européennes lorsque celles-ci réalisent des bénéfices à l’étranger qui, ramenés en euros, représentent des sommes plus élevées.

Les bons résultats du groupe sont également tirés à la hausse par ses branches « santé » (+6,8%) mais aussi « électronique » (+13,1%). Benoît Potier expliquait en conférence de presse que dans des pays comme le Brésil, où l’industrie peine à trouver des relais de croissance, les activités de santé gardent en effet un dynamisme certain. L’« électronique » désigne quant à elle notamment le développement de « molécules avancées » utilisées dans des composants électroniques.

Dans les pays occidentaux, la dynamique économique reste « contrastée », ce qui se répercute dans une certaine mesure sur les activités du groupe. « En Europe, une reprise progressive dans certains secteurs se confirme, tandis qu’en Amérique du Nord, les marchés industriels sont affectés par le ralentissement des services liés à l’exploration pétrolière », a déclaré Benoît Potier.

Bourse : les investisseurs apprécient

L’action Air Liquide s’est appréciée d’environ 1% à l’ouverture du marché jeudi, les investisseurs montrant leur enthousiasme vis-à-vis des résultats publiés. Côté obligataire, le groupe rappelle que sa note d’emprunteur « A+ » a été confirmée par Standard & Poor’s au mois de juin.

Le spécialiste des gaz industriels évite ainsi la volatilité que connaissent d’autres valeurs du CAC40, qui fluctuent fortement ce jeudi en pleine saison des résultats semestriels. Renault chute de plus de 7% ce jeudi, malgré une communication axée sur le doublement de ses bénéfices au S1 2015.

À l’inverse, Safran s’apprécie de 9% alors que le groupe a relevé ses objectifs de fin d’année, enthousiasmant les investisseurs. Alcatel-Lucent, qui a annoncé une réduction de ses pertes, gagne également plus de 6% ce matin.

Hier, c’était LafargeHolcim dont les résultats étaient pénalisés par les investisseurs, avant un remarquable rebond en fin de séance, permettant d’effacer la quasi-totalité de cette baisse journalière. À l’inverse, PSA Peugeot Citroën avait terminé en hausse de 6%.

X. Bargue (redaction@boursorama.fr)

Retrouvez tous les articles de la rédaction de Boursorama dans la rubrique dédiée.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant