AGROGENERATION : Résultats de l’exercice 2014 -EBITDA solide de 20,7 M EUR , au-dessus des attentes

le
0

Résultat net pénalisé par les pertes de change

 liées à la forte dévaluation de la Hryvnia

Trésorerie à l'équilibre malgré l'impact de change

Structure financière renforcée par l'émission d'OSRANE

Paris, le 30 avril 2015

AgroGeneration, producteur de céréales et oléagineux en Ukraine, publie ses résultats annuels pour l'exercice 2014. Les comptes consolidés ont été audités et arrêtés par le Conseil d'Administration du 29 avril 2015. Ces comptes sont disponibles sur le site de la société.

Le Groupe a enregistré en 2014 une très forte amélioration de ses indicateurs opérationnels illustrée par un EBITDA de 20,7 M€, supérieur de 1,3 M€ aux estimations annoncées dans le communiqué de presse du 2 mars 2015 (19,4 M€). Le Groupe a recueilli les fruits d'une campagne agricole performante menée efficacement par le nouveau management opérationnel mis en place suite à la fusion entre Harmelia et AgroGeneration. Cette performance s'appuie aussi sur les premières synergies et économies d'échelles liées à la nouvelle taille du Groupe confirmant ainsi la solidité du modèle économique dans un environnement pourtant difficile. En effet, outre le contexte géopolitique ukrainien particulièrement complexe, le Groupe a dû composer en 2014 avec des prix des céréales et oléagineux qui sont restés sur des niveaux bas.

Comme attendu, le Groupe n'a pas pu confirmer son très bon niveau de rentabilité opérationnelle au niveau du résultat net en raison d'un résultat financier fortement pénalisé par les pertes de change sur les prêts (dont une partie latente) liées à la dévaluation de la monnaie ukrainienne. D'un point de vue « cash », malgré un contexte difficile en 2014, l'EBITDA de 20,7 M€ permet quasiment de couvrir les charges financières (hors effets « non cash ») de 21,1 M€.

Les pertes de change ont eu comme conséquence de réduire les capitaux propres et d'augmenter le taux d'endettement net du groupe au 31/12/2014. Cela a conduit le Groupe, en début d'année, à restructurer sa dette et à émettre le 31 mars 2015 des OSRANE (Obligation Subordonnée Remboursable en Actions Nouvelles ou Existantes) (voir communiqué du 31 mars 2015). Cette émission permet de réduire très significativement l'endettement long terme et de rétablir un niveau solide de situation nette.


Une performance opérationnelle solide dans un contexte de baisse des prix

 
(en k€)
 
2014 après prise en compte de la restructuration****
2014 2013  
2013 (proforma)**
Chiffre d'affaires   64 620 53 702 72 154
Actifs biologiques et produits finis - évaluation à la juste valeur   12 732 698 (8 969)
Coût des ventes   (55 679) (54 430) (76 298)
Marge brute   21 673 (30) (13 113)
Frais généraux et administratifs   (14 647) (15 955) (24 273)
Autres dépenses et revenus   6 085 (840) 3 212 ***
Résultat opérationnel   13 111 (16 825) (34 174)
Résultat financier net   (36 190) (3 470) (7 080)
Impôt   (15) (228) 20
Résultat net   (21 665) (22 558) (43 440)
Indicateurs financiers        
EBITDA(*)   20 749 (10 518) (24 844)
Capitaux propres 51 250 6 569 51 055 51 055
Endettement financier net 36 257 77 188 71 555 71 555
Endettement/EBITDA 1,7 3,7 n/a n/a

 (*) EBITDA = résultat net augmenté des impôts, du résultat financier net, des dotations aux amortissements et provision et du résultat net des ventes d'immobilisations
 (**) Compte de résultat consolidé d'AgroGeneration au 31 décembre 2013 pro forma (c'est-à-dire en considérant l'opération de fusion réalisée au 1er janvier 2013 avec Harmelia)
(***) Reclassement de la TVA de chiffre d'affaires « Autres dépenses et revenus » en ligne avec 2014.

(****) Sur la base d'une répartition capitaux propres / dettes estimée à 75% / 25% (produit total brut : 59,6 M€)
AgroGeneration réalise un chiffre d'affaires de 64,6 M€ contre 72,2 M€ en 2013 (proforma) dans un contexte de baisse des prix. Il inclut les ventes des stocks de la campagne 2013 et la vente de la production de la campagne 2014 pour 361 000 tonnes sur les 401 000 tonnes produites. La différence de tonnage tient à la part conservée pour les besoins propres de la société (semences et paiement d'une partie des fermages) et à un stock de 6.000 tonnes conservé au 31 décembre 2014 pour des ventes début 2015.

Un EBITDA qui reflète la performance agronomique du Groupe


La société réalise une amélioration de +45,5 M€ de son EBITDA par rapport à 2013 (proforma), qui s'explique par :

  • +37,2 M€ relatif à la performance agronomique :
    • les rendements ont été supérieurs pour un impact de +13,2 M€ combinés à une réduction des coûts de +11,5 M€ et un impact positif de change de +7,4 M€
    •  Ces effets ont été partiellement compensés par la baisse des prix mondiaux pour -7M€ qui avait été toutefois anticipée en 2013 dans la valorisation de l'actif biologique et génère ainsi une variation positive de +12,1 M€
  •  - 4,9 M€ relatif à la réduction des surfaces cultivées (-6 600 ha) 
  • +0,6 relatif à la variation de juste valeur sur les actifs biologiques au 31 décembre 2014 (correspondant aux semis d'hiver de la campagne 2015)
  • +2,9 M€ relatif à l'augmentation de la subvention gouvernementale compte tenu d'un mix favorable (chiffre d'affaires et coûts)
  • +9,7 relatifs aux frais généraux : 2,5 M€ d'économies sur frais de structure (soit une réduction de 10%) et 4,3 M€ de coûts non récurrents comptabilisés sur 2013 pour la fusion et 3,1 M€ d'impact positif de change 

A noter que l'impact de change total sur l'EBITDA est de +10,5 M€ qui est à rapprocher de l'impact de change financier « cash » négatif de -12,3 M€.

Un résultat financier très impacté par les pertes de change
 

L'impact très brutal de la dévaluation de la Hryvnia a fortement pesé sur le résultat financier qui s'élève à (36,2) M€ contre (7,1) M€ en 2013 (proforma). Il se décompose comme suit :

  • Coût de la dette d'un montant de 8,8 M€ (contre 6,1 M€ en 2013). L'écart de 1,7 M€ s'explique notamment par les obligations de KONKUR comptabilisées sur 12 mois (contre 3 mois sur l'exercice précèdent) et l'augmentation du coût de financement des crédits de campagne ;
  • Pertes de change d'un montant de 27,2 M€ sur l'ensemble des dettes du Groupe contractées en dollars soit, pour l'essentiel, les crédits de campagne et les prêts intra-groupe. Elles intègrent des pertes de changes « cash » pour 12,3 M€ essentiellement sur les crédits de campagne en dollars remboursés sur la période. Sont inclus également des pertes de changes latentes au 31 décembre 2014, sans impact sur la trésorerie, pour 14,9 M€ liées principalement aux obligations Konkur et aux prêts intragroupes en dollars, éliminés en consolidation, et qui n'ont pas vocation à être remboursés.

Au final, sur cet exercice AgroGeneration a réussi à réduire de moitié sa perte nette. Le résultat net ressort à -21,7 M€ après comptabilisation d'un résultat positif au titre de l'activité cédée en Argentine de 1,4 M€.

Des cash-flows d'exploitation de 18,6 M€

Le Groupe génère sur cet exercice des cash-flows d'exploitation positifs d'un montant de 18,6 M€ qui compensent le poids des intérêts financiers pour 6,6 M€ et des pertes de change cash pour 12,3 M€. La société a par ailleurs investi pour 2,3 M€ dans du renouvellement d'équipements. Au 31 décembre 2014, la trésorerie disponible est de 5,4 M€.

Situation bilancielle au 31 décembre 2014

La situation bilancielle de la Société a été très largement dégradée par la dévaluation de la Hryvnia. En particulier, les capitaux propres qui s'élèvent à 6,6 M€ (contre 51,0 M€ sur l'exercice 2013), pénalisés par des pertes de change qui pèsent pour - 22,8 M€ et la perte de l'exercice pour – 21,7 M€.

Les actifs de la Société ont également été impactés par cette dévaluation, notamment les actifs immobilisés qui s'élèvent à 22,2 M€ (contre 44,9 M€ sur l'exercice 2013). La société a fait préparer un rapport par le cabinet BDO qui fait d'ores et déjà ressortir un écart de +26,8 M€, qui sera intégré dans les comptes 2015.

Enfin, il faut également noter que tant le montant des capitaux propres que le niveau d'endettement du Groupe (endettement net de 77,2 M€ au 31 décembre 2014) ne tiennent pas compte de la restructuration financière qui vient d'être réalisée et qui a permis de réduire très largement le niveau d'endettement long terme. Pour rappel, les OSRANE émises dans le cadre de l'émission d'un montant de 59,6 M€ seront comptabilisées à 75% en fonds propres sur le bilan de l'exercice 2015. A ce jour, l'endettement long terme de la Société est constitué du prêt auprès de la BERD (7 M$, soit ~6,3 M€) et de la quote-part des OSRANE émises et comptabilisés en dettes pour ~25% au moment de l'émission (~15 M€), décroissant à chaque semestre, représentant un endettement long terme de ~21 M€ et une situation nette de ~51 M€.

Une fois pris en compte l'effet de la revalorisation des actifs immobilisés et l'effet de la restructuration, la situation nette pro-forma du Groupe s'élèverait à 78 M€. Elle inclut par ailleurs une dépréciation de 37,9 M€ correspondant à la dépréciation d'écarts d'acquisition lors de l'adoption par Harmelia des normes IFRS au 1er janvier 2011.

Evolution de la gouvernance

Suite à la restructuration financière et en vue de la nouvelle répartition du capital post-conversion des OSRANE, la Société a rationalisé sa gouvernance en avril 2015 en réduisant le nombre d'administrateurs de 11 à 7 et en supprimant le poste de Directeur Général Délégué suite au départ de Charles Vilgrain qui a souhaité donner une nouvelle orientation à sa carrière.

Le Conseil d'Administration est présidé par Michael Bleyzer, Pierre Danon en assurant la Vice-Présidence. Le recrutement de 1 ou 2 administrateurs indépendants a été initié.

Le Conseil d'Administration a décidé de nommer Marie Barbaret en qualité de Secrétaire Générale d'AgroGeneration. Elle sera également en charge des relations investisseurs. Diplômée de l'ESSEC et de la London School of Economics (LSE), Marie Barbaret a commencé sa carrière en audit dans un des big 4, avant d'occuper le poste de Responsable du Développement et de la Stratégie chez Andromède (holding familiale de contrôle de Rémy Cointreau) pendant 7 ans. Elle a fondé sa propre société de conseil en 2014, et a conseillé AgroGeneration dans son opération de restructuration financière. Marie Barbaret reportera directement à John Shmorhun, Directeur Général du Groupe.

Perspectives 2015 : Pérenniser le retournement

Cet exercice 2014 aura marqué un vrai retour à la profitabilité opérationnelle. Avec ces bons résultats et la récente restructuration financière qui a permis au Groupe de retrouver plus de flexibilité financière, AgroGeneration est bien positionnée pour renouveler cette performance.

La Société maintient ainsi ses estimations de performance opérationnelle de niveau comparable pour les deux années à venir, sauf forte dégradation du contexte géopolitique et macro-économique. Il est précisé que ces estimations ne peuvent s'assimiler à des prévisions au sens du Règlement européen du 29 avril 2004.

La Société a engagé sa campagne 2015 dans de bonnes conditions et sur les 108 000 hectares de la prochaine campagne, 59 000 hectares ont déjà été semés au titre de la culture d'hiver. Les trois principales cultures de cette campagne sont le blé, le tournesol et l'orge. Le financement de la campagne agricole 2015 est aujourd'hui entièrement sécurisé par divers moyens de financement, dont de la dette bancaire court terme.

En parallèle, sur ce nouvel exercice AgroGeneration renforcera sa stratégie de vente à terme en US dollars (de l'ordre de 20 à 30 % des ventes annuelles) pour se préserver de la volatilité des prix et préserver ses marges.

AgroGeneration sur Alternext

Actions 
Code ISIN
FR0010641449
Mnémonique ALAGR

Obligations

Code ISIN FR0012600872
Mnémonique YAGRO

A propos d'AGROGENERATION
Créé en 2007, AgroGeneration est un producteur international de céréales et oléagineux. Suite au rapprochement avec Harmelia, le nouveau Groupe est devenu un des cinq premiers producteurs agricoles en Ukraine avec près de 120 000 hectares contrôlés en Ukraine. Le Groupe a pour objectif, en louant des terres agricoles à fort potentiel, de répondre au défi alimentaire de demain, lié au doublement de la consommation mondiale d'ici à 2050.

Recevez gratuitement toute l'information financière d'AgroGeneration par e-mail en vous inscrivant sur: www.actusnews.com

 

AgroGeneration
01 56 43 68 60
investisseurs@AgroGeneration.com
www.AgroGeneration.com
Actus Finance
Guillaume Le Floch, Relations investisseurs
01 53 67 36 70
Anne-Pauline Petureaux, Relations investisseurs
01 53 67 36 72
Alexandra Prisa, Relations presse
01 53 67 36 90
 

Information réglementée
Communiqués au titre de l'obligation d'information permanente :
- Communiqué sur comptes, résultats, chiffres d'affaires
Communiqué intégral et original au format PDF :
http://www.actusnews.com/documents_communiques/ACTUS-0-39785-CP-AGG-RA2014_VEDF.pdf

Si le fichier PDF ne s'affiche pas ou pour le télécharger, cliquez ici.

Pour consulter le fichier PDF en intégralité, cliquez ici.

Pour visualiser les documents au format PDF, vous pouvez télécharger gratuitement Acrobat Reader XI.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant